anonymous

Naissance de l’Inrae, fusion des instituts Inra et Irstea

A.M.

Naissance de l’Inrae, fusion des instituts Inra et Irstea

Les deux instituts de recherche Inra et Irstea fusionnent pour devenir, au 1er janvier 2020, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae).

L’IRSTEA, anciennement Cemagref, est l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture. Il emploie 1200 personnes et conduit depuis 30 ans une recherche environnementale concentrée sur l’eau, les écotechnologies et l’aménagement des territoires. 

L’Inra, Institut national de la recherche agronomique, fondé en 1946, emploie près de 8000 personnes réparties sur 17 centres de recherche en France. A compter du 1er janvier 2020, les deux organismes vont fusionner pour devenir l’Inrae, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement.

Naissance de l’Inrae, fusion des instituts Inra et Irstea

Le nouvel organisme Inrae sera un établissement public national à caractère scientifique et technologique placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de la Recherche et du ministre chargé de l'Agriculture. Dans un communiqué conjoint le 14 octobre, les deux ministères « se félicitent de la naissance de ce nouvel établissement » dans un contexte de « transformations profondes de l’agriculture » vers « une agriculture bas-carbone et circulaire, une alimentation saine et durable, une gestion adaptative des ressources, et pour la préservation de l’environnement et la gestion des risques ». « La recherche et l’innovation jouent et joueront un rôle clé dans ces transitions », indiquent les ministres Didier Guillaume (Agriculture) et Frédérique Vidal (Recherche). 

Sur le même sujet

Commentaires 1

Chable 533

Pres de 10 000 salariés waouh !!! combien travaillent sur la bio ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires