anonymous

5 000 visiteurs venus dans le week-end un événement incontournable du monde agricole creusois

JG

© JG
© JG

Le député tente de s’expliquer

Jean-Baptiste Moreau à Terre en Fête © JG
© JG

Effet de surprise ou peur de représailles ? Dimanche, alors que le député de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau était attendu pour la visite officielle dans l’après-midi, il a préféré se rendre à Terre en Fête, accompagné de son suppléant, Vincent Turpinat, en fin de matinée et n’a pas attendu les discours de clôture ni les remises de récompenses.
Les représentants des syndicats agricoles et les agriculteurs l’attendaient de toute façon de pied ferme comme nous l’indique Thierry Jamot, président de la FDSEA de la Creuse : « Nous souhaitons des explications sur sa prise de parole à l’Assemblée, utiliser la casquette d’éleveur pour faire basculer les votes, c’est pour nous une trahison ».

Un climat de tension
Alors que le député de la Creuse a débuté sa visite dans le calme, il n’aura pas fallu longtemps pour qu’il soit interpellé par les agriculteurs en attente d’explications. C’est dans ce climat houleux que le débat a commencé. « Tu as mouillé la chemise sur la loi EGALIM, même si tu n’es pas allé au bout, et je te tire mon chapeau pour le boulot que tu as fait, mais pour le CETA, je ne suis pas d’accord avec toi ». Même si le député a souhaité rassurer en expliquant qu’il y avait et qu’il y aurait une traçabilité sur les viandes importées, les agriculteurs lui demandent comment vont s’effectuer ces contrôles « les contrôles seront faits au Canada et nous n’aurons pas de possibilité de vérification, tu as des douaniers français pour contrôler ? »

Promouvoir la qualité
Jean-Baptiste Moreau explique qu’il faut promouvoir la qualité de notre production mais les agriculteurs ne l’entendent pas de cette manière « je suis d’accord pour monter en gamme, apporter des améliorations, je suis à 200 % derrière toi mais à condition qu’on ne fasse pas rentrer de la merde de l’autre côté en même temps ! » rétorque Pascal Lerousseau, président de la Chambre d’Agriculture de la Creuse.
« On a l’impression d’assister à un dialogue de sourd, j’ai toujours l’impression d’être à l’école, avec le député Jean-Baptiste Moreau comme grand professeur, donneur de leçon, qui n’écoute personne » conclut Christian Arvis.
Très prochainement une réunion va être organisée avec tous les opérateurs de la filière pour essayer de finaliser la mise en place des EGA dans le département. « Le député Jean-Baptiste Moreau sera convié à cette réunion et on compte vivement sur lui pour passer de la parole aux actes et enfin mettre en place les coûts de productions » a confirmé Thierry Jamot.

La 66e édition de « Terre en Fête », organisée par les Jeunes Agriculteurs de la Creuse, a posé pied cette année sur un site de plus de 10 hectares, situé sur les communes de Villard et de Dun-le-Palestel, les 17 et 18 août.
Un véritable week-end de festivités autour du monde agricole
« Deux jours de fête pour aller à la rencontre du public et promouvoir notre métier, malgré un contexte plus que difficile » explique Michaël Magnier, président des JA 23. L’événement a fait carton plein avec près de 5 000 visiteurs sur l’ensemble du week-end venus admirer, profiter et soutenir les agriculteurs.

Comice Agricole

Le lieu l’oblige, le comice agricole du canton de Dun-le-Palestel et les JA 23 se sont associés pour que le 43e comice agricole de Dun-le-Palestel et Terre en fête se déroule simultanément.
Pendant que des visiteurs contemplaient les 128 ovins et 135 bovins présents en échangeant avec les éleveurs, d’autres observaient les démonstrations de camion cross, s’envolaient pour un baptême en hélicoptères, divaguaient dans la brocante, admiraient l’exposition de matériel agricole, et les plus jeunes s’amusaient sur le circuit à faire la course au volant de tracteurs à pédales.
Au-delà de toutes les animations proposées tout au long du week-end, des concours de labour à plat et labour en planche ont eu lieu.

Concours de Labour

Le moment fort de ce dimanche a été la finale départementale du concours de labour qui a rassemblée une douzaine de concurrents, tous notés par le jury sur l’aspect, la régularité et la profondeur des sillons. Les deux premiers représenteront notre département lors du concours régional de labour dimanche 25 août prochain à Bénesse-Lès-Dax dans les Landes.
Une mention spéciale a été attribuée à Camille Bry, 17 ans, la seule féminine du concours, très soutenue et applaudie par l’ensemble du public, arrivée en 10e position.

Résultats du concours départemental de labour à plat

1. Penot Vivian, Dun-le-Palestel, 196,86 points ; 2. Berger Clément, Dun-le-Palestel, 188,50 ; 3. De Brawer Anthony, Le Grand-Bourg, 171,36 ; 4. Merou Thierry, Guéret, 170,14 ; 5. Degay Fabien, La Souterraine, 165,21 ; 6. Peinturier Remy, Bonnat, 160,21 ; 7. Poujaud Adrien, La Souterraine, 147,79 ; 8. Navarre Alexandre, Pontarion, 134,57 ; 9. Pannetier Alexandre, Le Grand-Bourg, 113,36 ; 10. Bry Camille, Guéret, 99,43 ; 11. Peyrot Alan, Pontarion, 84,86 ; 12. Maillien Mathieu, Le Grand-Bourg, 83,43.
Meilleure ouverture : De Brawer Anthony
Meilleure dérayure : Berger Clément

Résultats du concours départemental de labour à planches

1. Rougeron Thibault, Guéret, 202,50 points ; 2. Brigonnet Cyrille, Pontarion, 195,75 ; 3. Peinturier Damien, Bonnat, 150,25 ; 4. Dubois Quentin, Dun-le-Palestel, 146,25 ; 5. Perigaud Fabien, Chambon/Évaux, 142,50.
Meilleure ouverture : Brigonnet Cyrille
Meilleure dérayure : Rougeron Thibault.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires