anonymous

Audience sur le fond pour l'arrêté antipesticides du maire de Langouët

Pleinchamp avec l'AFP

Audience sur le fond pour l'arrêté antipesticides du maire de Langouët

La justice administrative a examiné sur le fond la demande de la préfecture d'Ille-et-Vilaine d'annuler l'arrêté municipal interdisant les pesticides à moins de 150 mètres des habitations à Langouët. La décision a été mise en délibéré et devrait être connue d'ici quinze jours.

L'audience a duré un peu plus d'une heure lundi 14 octobre dans une petite salle du tribunal administratif de Rennes en présence du maire écologiste de Langouët (Ille-et-Vilaine) Daniel Cueff et de plusieurs de ses soutiens. Durant l'audience, M. Cueff a évoqué son "devoir" de protéger les habitants et les agriculteurs des dangers causés selon lui par les pesticides. Il est sorti sous les vivats d'une foule d'environ 300 personnes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le maire de ce village de 600 habitants proche de Rennes avait pris le 18 mai un arrêté interdisant l'utilisation de produits phytopharmaceutiques "à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d'habitation ou professionnel". Mais la préfecture avait obtenu la suspension de cet arrêté en référé au motif qu'un maire n'est pas compétent pour prendre des décisions sur l'utilisation de produits phytosanitaires, y compris au nom du principe de précaution, un pouvoir réservé à l'État. Plusieurs dizaines de communes avaient pris par la suite des arrêtés similaires.

Parmi les pancartes devant le tribunal, on pouvait lire "Les pesticides ça tue" ou "Ce modèle agricole mortifère est fini". "C'est important d'être là pour défendre la vie des habitants. Quelle que soit la décision, on restera soudés et unis", a déclaré le maire PCF de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) Patrice Leclerc.

A l’appel de la FDSEA et des JA d’Ile-et-Villaine, de nombreux agriculteurs étaient présents à Langouët pour dénoncer "l’agribashing" et la "surtransposition" des normes.

Sur le même sujet

Commentaires 1

pipo

les bombes a mouches ca tue aussi ' les déodos ' les bombes des toilettes a la lavande' les brumisateurs 'les produits d entretien aussi 'les antibios ' le paracetamol le gasoil l essence ( restez dans une boite a coton et vous vivrez longtemps a condition que le coton soit bio 100 pour cent bien sur ). discutons avant d accuser.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires