anonymous

La Prime d’activité revalorisée pour les actifs agricoles en 2019

CCMSA Equipe Web

Dans le cadre de l’action en faveur du pouvoir d’achat, le Gouvernement a décidé le 10 décembre dernier d'accélérer la revalorisation du dispositif de la Prime d’activité.

La valorisation exceptionnelle est applicable sur les revenus professionnels mensuels perçus depuis octobre 2018. En fonction de la composition de votre foyer et de l’ensemble de vos ressources, cette augmentation peut aller jusqu’à 90 euros.

Par exemple, un célibataire qui perçoit 1 350 euros net par mois et 100 euros d’aide au logement verra sa Prime d’activité passer de 29 euros à 119 euros par mois.

Aucune démarche pour les bénéficiaires actuels

Si vous bénéficiez déjà de la Prime d’activité, vous n’avez aucune nouvelle démarche à effectuer. Votre Prime d'activité revalorisée, due au titre de janvier 2019, vous sera versée le 5 février 2019.

Elle pourra être accompagnée des éventuelles régularisations pour les mois de novembre et décembre 2018.

Gagner moins de 1 787 euros par mois

La Prime d’activité est ouverte à tous les travailleurs de 18 ans et plus : les salariés, mais aussi les exploitants agricoles, les étudiants salariés et les apprentis. 

La Prime d’activité est versée aux foyers dont les revenus ne dépassent pas un certain montant. L’ensemble des ressources du foyer est pris en compte, y compris les aides au logement perçues dans la limite d’un forfait logement. Sans aide au logement, ce forfait n’est pris en compte que lorsqu’il n’y a pas de charge de logement (par exemple, lors d’un hébergement à titre gratuit). 

En 2019, les plafonds maximaux (sans forfait logement ni aide au logement ni autres ressources) sont :

  • pour une personne seule sans enfant: 1 787 euros par mois ou 21 446 euros par an de bénéfices agricoles si la personne est exploitant(e) agricole,
  • pour une personne seule avec un enfant : 2 794 euros net par mois,
  • pour un couple avec deux enfants : 3 754 euros net par mois avec deux salaires égaux ou 3 342 euros s’il n’y a qu’un seul salaire.

Les étudiants salariés et apprentis peuvent prétendre à la Prime d’activité si, sur une période d’au moins trois mois, leurs revenus mensuels sont au moins de 932 euros net.

Un service en ligne pour faciliter vos démarches

Vous pouvez réaliser une première simulation de votre droit sur mesdroitssociaux.gouv.fr. En fonction du résultat, rendez-vous sur le service en ligne "Prime d'activité : demande et déclaration trimestrielle" disponible à partir de votre espace privé sur le site Internet de votre MSA. Ce service vous permet d'estimer précisément votre droit à la Prime d'activité et de déposer une demande. 

Ces deux services tiennent compte de la revalorisation du montant de la Prime d’activité en 2019. Toutes les informations sur la Prime activité sont consultables sur le site Internet de votre MSA.

BON A SAVOIR

Si votre employeur vous verse une prime exceptionnelle avant le 31 mars 2019, cette dernière ne sera pas à déclarer lors de votre demande de Prime d’activité ou votre déclaration de revenus trimestrielle.

la-prime-d-activite-revalorisee-pour-les-actifs-agricoles-en-2019

4 exemples d'exploitants agricoles bénéficiaires de la prime d'activité

  1. Pierre, éleveur de moutons, est en couple et a deux enfants à charge. Sarah, sa femme, ne travaille pas. Ils sont propriétaires de leur ferme dans laquelle la famille réside. Les bénéfices agricoles de Pierre en 2017 sont de 13 639 euros et la famille touche 131,81 euros d’allocations familiales par mois. Pierre et Claire bénéficient de la Prime d’activité, à hauteur de 566,80 euros par mois.
  2. Arnaud, 26 ans, célibataire sans enfant, est exploitant de marais salants. Il vit encore chez ses parents. Ses bénéfices agricoles en 2017 sont de 4 200 euros. Arnaud bénéficie de la Prime d’activité, à hauteur de 213,50 euros par mois, ainsi qu’un droit au RSA de 134,82 euros par mois.
  3. Viticultrice, Isabelle est mariée à Hugues, salarié à temps partiel, et a trois enfants à charge. Isabelle et Hugues sont propriétaires et remboursent chaque mois leur prêt immobilier. Les bénéfices agricoles en 2017 d’Isabelle sont de 30 000 euros, le salaire d’Hugues est de 750 euros par mois et ils touchent 300,70 euros par mois d’allocations familiales. Isabelle et Hakim bénéficient de la Prime d’activité, à hauteur de 15,55 euros par mois.
  4. Maraîchers en couple, Medhi et Claire ont un enfant à charge et sont locataires. Leurs bénéfices agricoles en 2017 sont de 24 000 euros et ils touchent 80 euros par mois d’aides au logement. Medhi et Claire bénéficient de la Prime d’activité, à hauteur de 293,21 euros par mois.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires