anonymous

[Revue de tweets] Manifestations : FNSEA et JA reçus par Didier Guillaume

Anne Sophie LESAGE

[Revue de tweets] Manifestations : FNSEA et JA reçus par Didier Guillaume

Plusieurs milliers d’agriculteurs ont manifesté mercredi 27 novembre, dans de nombreuses villes de France, pour réclamer d’être reçu par Emmanuel Macron afin de lui exposer leurs revendications. Distorsions, équité des règles, agribashing et autres, c’est finalement au ministère de l’Agriculture qu'une délégation FNSEA/JA a été reçue en fin de journée.

Venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté, plus d’un millier de tracteurs ont marché sur Paris ce mercredi.

Après avoir sérieusement ralenti le trafic des autoroutes tôt ce matin, ils ont bloqué le périphérique et se sont installés sur les Champs Elysées. A 19h, les tracteurs étaient toujours en position sur le périph'.

A Lyon également, la mobilisation a été importante.

Leurs revendications s'articulent autour de trois thèmes emblématiques : lutter contre les distorsions, équité des règles en Europe et lutte contre l’agribashing.

Réclamant une entrevue avec Emmanuel Macron, c’est finalement Didier Guillaume qui a ouvert les portes de son ministère en présence de la Secrétaire générale adjointe de l'Elysée.

L'entretien accordé en urgence de la délégation FNSEA/JA a duré un peu plus d'une heure. Les syndicats ont pu évoquer leurs trois sujets de préoccupation que sont les distorsions de concurrence, les surtranspositions et les normes supplémentaires et enfin l'agribashing.

Sur le même sujet

Commentaires 2

nico

Sortons nous les doigts du c.. et construisons selon se que les consommateurs d'ici ou d'ailleurs demandent. Oui je suis d'accord il est très contradictoire mais c'est notre société qui le veut!
Mettons nous par groupe d'une quinzaine maxi autour d'une table et reconstruisons de vrais coopératives. Avec de vrais valeurs et nos fermes en tant que vraies décideurs tant en stratégie, qu'en gestion ou en management.
Le monde change alors changeons. Et croyez moi, il est loin d'être contre nous!

nico

Quel cinéma!
Depuis quand un gouvernement devrait être là pour réguler un marché. J'hallucine d'entendre les revendications que j'entends. et à la rigueur un prix de vente sois disant calculé sur les coût de productions,ok, mais sans régulation de marché hihihi! .
Sommes nous de vrais chefs d'entreprises ou bien des fonctionnaires menés par un syndicat qui nous mène à la baguette!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier