Sécuriser ses prix sur les marchés à terme

Partie 2/6

Quelle utilité pour mon exploitation ?

Pourquoi me lancer ? Quels sont les bénéfices sur mon exploitation ?

Témoignage : François Delavoipiere, éleveur à Rougemontier (Eure) © Crédit Agricole SA/CACEIS

La pérennité des exploitations agricoles dépend de la sécurisation du résultat à court, moyen et long terme. Ce résultat est obtenu par la maîtrise des charges d’exploitation et des marges. Pour les productions de grandes cultures tout comme pour l’élevage, le produit brut est le résultat du produit des volumes commercialisés par l’exploitation et du prix de vente de ces productions.

Cette opération posée, la gestion du risque de prix vient donc apporter des solutions sur l’insécurité liée à la variation des prix des intrants (engrais, prix d’aliment...) et les prix de vente des produits (prix des matières premières).

Pour cela, de nombreuses solutions peuvent être mises en place par l’exploitant agricole en ayant directement accès aux outils de couvertures à travers l’ouverture d’un compte marché à terme et/ou via l’intermédiaire d’outils de sécurisation souvent proposés par ses fournisseurs (vendeurs d’intrants, d’aliments…) ou ses clients (coopératives, négoces, industries…). 

Les solutions de sécurisation disponibles sur le marché à terme sont accessibles à tous les exploitants. Attention, le fait d’avoir accès à ces outils ne veut pas dire « les utiliser ou pour tous ses besoins ou volumes de production », mais au contraire y avoir recours quand les conditions de marché sont favorables pour se sécuriser. L’accès en direct aux outils de couverture permet ainsi, une meilleure réactivité, une capacité de pilotage plus fine et l’accès à des stratégies de sécurisation en toute indépendance et autonomie.

Témoignage : Julien Servais Picord, chargé d'affaires au Crédit Agricole © CASA/CACEIS

Quels bénéfices pour mon exploitation ?

Une fois le risque identifié, il est essentiel de définir la stratégie à déployer pour le réduire et ce, via l’utilisation des outils disponibles. 

Différents types de solutions sont accessibles à travers les marchés à terme, comme le marché d’Euronext et cela tant pour des profils d’acheteurs (éleveurs…) que de vendeurs (céréaliers, …).

Tableau : cas pratique, l'exemple d'une exploitation en polyculture
Tableau : cas pratique, l'exemple d'un producteur de porcs

Pour bien comprendre les multiples solutions et stratégies possibles à l’échelle de l’exploitation agricole, l’ensemble des acteurs de la filière agricoles (dont les agriculteurs) doivent être formés à ces outils pour se familiariser d’une part avec ces techniques de commercialisation et surtout pouvoir prendre, encore mieux, en main la gestion des risques de marché.

 

>> On continue ? Alors cliquez ici pour accéder au chapitre 3 : "Comment ouvrir un compte sur les marchés à terme ?"