Le GreenDrill d’Amazone toujours plus polyvalent - Pleinchamp

Le GreenDrill d’Amazone toujours plus polyvalent

Doté de bobines interchangeables, le semoir intercultures peut prendre position sur les déchaumeurs à dents et à disques ainsi que sur les semoirs Cirrus et Primera. Sa capacité atteint 500 litres.

Le constructeur renouvelle son semoir intercultures GreenDrill 501 (500 litres), désormais en matière synthétique, doté d’un marchepied et d’une plateforme. Son couvercle vissé protège la semence de la poussière et de l’humidité. La trémie intègre un capteur de niveau de remplissage pouvant s’insérer sur deux positions. La partie inférieure de la trémie intègre une grille pour protéger l’unité de dosage des corps étrangers.

Le dosage de la semence est assuré par une unité de dosage entraînée électriquement, logée en-dessous de la trémie. Plusieurs bobines de dosage sont disponibles pour différentes semences.

Le GreenDrill associé au semoir Primera
Le GreenDrill associé au semoir Primera

Avec ou sans turbine, avec ou sans terminal

Le semoir peut prendre place sur tous les déchaumeurs de la marque de 4 m à 9 m, à dents (Cenius) et à disques (Catros). Dans cette configuration, il reçoit une turbine tandis que le pilotage s’opère depuis le moniteur du tracteur, le GreenDrill étant compatible Isobus, ou à défaut depuis le terminal AmaTron 4. Le semoir peut être étalonné par le biais du terminal, d’une touche d’étalonnage ou de l’Application mySeeder sur smartphone. Autre alternative, l’entraînement électrique peut aussi se conformer à des cartes d’application. L’étalonnage par appui sur un bouton et le prédosage dans les coins de champ sont également possibles. La tête de répartition segmentée réserve entre 16 et 48 sorties. Le GreenDrill peut aussi être embarqué à bord des semoirs Primera et Cirrus, faisant alors office de trémie d’appoint pour implanter un intrant supplémentaire.