John Deere monte en puissance dans le SAV à distance - Pleinchamp

John Deere monte en puissance dans le SAV à distance

Par le biais de ses concessionnaires, John Deere propose des services de diagnostic et de dépannage à distance, de conseil à l’optimisation des performances de ses matériels ou encore de maintenance prédictive, moyennant des abonnements dédiés.

N'y voyez aucun lien de cause à effet entre cette offre de services et l'épidémie de coronavirus, qui impose depuis bientôt deux mois des règles de distanciation sociale. La « téléportation » de certains services, John Deere la met en application depuis bientôt dix ans. En 2011, le constructeur greffait en effets sur ses tracteurs de forte puissance le JDLink, un modem GSM et une carte SIM, ouvrant la voie à la télémétrie, autrement dit à différents services d'assistance à distance, assurés par les concessionnaires.

Dans sa forme la plus aboutie, la télémétrie permet en effet d'accéder aux données électroniques circulant sur le bus Can d'un automoteur, démultipliant l'accès aux données : localisation géographique, temps de marche, codes et alertes de diagnostic, indices de performances, réglages, mises à jour logicielles, reprogrammation à distance... La connectivité des machines permet aussi d'identifier des déplacements suspects de matériels, aux plans horaire et géographique.

Maintenance prédictive

Le premier de ces services connectés consiste à assister le chauffeur à paramétrer son automoteur pour en exploiter le maximum des performances. Cette  fonctionnalité se matérialise par l'accès à l'écran à distance (Remote display access), qui permet au technicien du concessionnaire de visualiser, depuis son bureau, sa tablette ou son smartphone, la console de l'automoteur, comme s'il était lui-même assis dans la cabine. En cas de dysfonctionnement ou de panne, le service Advisor Remote permet quant à lui, toujours à distance, d'activer le système de diagnostic de l'automoteur et le cas échéant, de corriger les défauts sinon d'optimiser l'intervention du technicien de maintenance, nanti des pièces et outils a priori requis. La troisième fonctionnalité verse dans la maintenance prédictive.

Baptisé Expert Alerts, le système se base sur des algorithmes logiciels capables de prédire certains problèmes avant qu'ils n'aient un impact négatif ou ne provoquent des dommages collatéraux. Ces alertes remontent automatiquement sur le tableau de bord informatique du concessionnaire, qui lui-même en informe son client. Selon John Deere, ce système de maintenance prédictive permet de réduire de 20% en moyenne les temps de diagnostic et de réparation, comparativement aux interventions réalisées après une défaillance effective.

Contrats de services FarmSight

Ces différentes modalités d'assistance à distance sont accessibles sur les tracteurs des séries 5R, 6M, 6R, 7R, 8R et 9R, ainsi que les moissonneuses-batteuses, les ensileuses et les pulvérisateurs automoteurs. Ils font l'objet de contrats établis par les concessionnaires, baptisés Farmsight Services, déclinés en trois versions (Select, Premium, Ultimate) selon le niveau de services. Outre les services inclus dans le prix d'une machine neuve (formation pratique à l'utilisation de la machine, surveillance à distance, planification et notification automatiques de la maintenance...), le contrat Select (tarif indicatif de 250 €/an) inclut les mises à jours logicielles, un support téléphonique en saison ou encore un diagnostic complet de l'état de la machine en fin de saison. Le contrat Premium (tarif indicatif de 350 €/an) comprend les services Remote display access, Advisor Remote et Expert Alerts. Le contrat Ultimate (tarif indicatif de 800 €/an) inclut en prime la mise à disposition d'une machine de remplacement. L'accès par les concessionnaires aux données des machines s'opère bien entendu avec le consentement des clients. Plus de 50 000 automoteurs de la marque sont aujourd'hui connectés en Europe.