Alimentation: la France et l'UE présentent une femme à la direction de la FAO

Alimentation: la France et l'UE présentent une femme à la direction de la FAO

La France et l'Union Européenne ont déposé lundi une candidature unique à la direction de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), celle de Catherine Geslain-Lanéelle, experte des systèmes agricoles et alimentaires mondiaux.

Le dépôt de candidature d'une femme pour succéder au bresiliano-italo-américain José Graziano da Silva, 69 ans, dont le mandat de directeur-général de la FAO expire fin juillet 2019, a été officialisé lundi, a indiqué à l'AFP l'agence coordonnant la candidature de la France et de l'UE. Mme Geslain-Lanéelle, 55 ans, ingénieure agronome et des Eaux et Forêts, a passé "trente ans de carrière" au sommet des instances gouvernementales agricoles et alimentaires en France.

A l'international, Mme Geslain-Lanéelle a dirigé de 2006 à 2013 l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), basée à Parme en Italie, qui délivre les avis scientifiques sur les risques associés à la chaîne alimentaire. A ce poste, elle s'est frottée aux sujets polémiques qui opposent les industries agroalimentaires et la société, des OGM au clonage, en passant par les nanotechnologies, les biotechnologies, et l'antibiorésistance.

Créée en 1945, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), est chargée de lutter contre la faim dans le monde via le développement de l'agriculture. L'agence, basée à Rome, est connue pour ses enquêtes de terrain, ses analyses de récolte, pour jauger de la capacité d'un Etat à se nourrir lui-même, prévenir les pénuries ou les famines, mais aussi les infestations de nuisibles comme le criquet pélerin ou autres insectes ravageurs de cultures.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier