anonymous

Élections aux Chambres d’agriculture : c’est parti

Raphaël Lecocq

Élections aux Chambres d’agriculture : c’est parti
APCA

La campagne électorale est ouverte du 7 au 30 janvier. La plateforme de vote électronique ouvrira le lundi 14 janvier. Électronique ou postal, le scrutin sera clos le 31 janvier. Les résultats seront proclamés entre le 6 et le 8 février.

 2,5 millions d’électeurs répartis entre 5 collèges individuels (chefs d’exploitation et assimilés, propriétaires fonciers et usufruitiers, salariés de la production agricole, salariés des groupements professionnels agricoles, anciens exploitants) et 5 autres collèges représentatifs de groupements agricoles (Cuma, autres coopératives, caisses de Crédit Agricole, caisses d'assurances mutuelles agricoles et caisses de MSA, organisations syndicales), 33 membres élus pour chaque Chambre départementale dont 18 issus du collège des chefs d’exploitation, auxquels s’ajoutent le ou les conseillers du Centre régional de la propriété forestière), élus en décalé par le collège des propriétaires forestiers :  : telles sont les grandes lignes des élections aux Chambres d’agriculture organisées tous les 6 ans par les Pouvoirs publics.

Vote en ligne

C’est l’une des nouveauté du scrutin 2019. Les électeurs ont la possibilité de voter par internet sur une plateforme dédiée plateforme dédiée, à partir du 14 janvier. Pour voter sur internet, il faudra saisir son identifiant de vote (et sa date de naissance) figurant dans le matériel de vote adressé au domicile de chaque électeur. Le matériel de vote, comprenant un bulletin de vote, les instruments de vote par correspondance, des identifiants et mots de passe pour le vote électronique accompagné d’une notice explicative, doit être adressé à chacun au plus tard le 21 janvier, soit 10 jours avant la date de clôture du scrutin fixée au 31 janvier.

Vote par correspondance

Le vote par correspondance doit intervenir avant le 31 janvier, le cachet de la Poste faisant foi. Les bulletins de vote ne doivent comporter ni adjonction, ni suppression de nom, ni modification de l’ordre de présentation de la liste pour être jugés valables. Le vote s'exprime en effet sur des listes de candidats « bloquées ». Pour le collège des chefs d'exploitation et assimilés, le nom des candidats à la chambre départementale ou inter-départementale également candidat à la chambre régionale sera suivi de la mention « chambre régionale ». Il ne pourra pas être souligné, ni mis en gras. Pour voter par correspondance, l'électeur doit glisser, dès réception du matériel de vote, le bulletin de vote de son choix dans l'enveloppe de vote opaque prévue à cet effet. L'électeur introduit ensuite cette enveloppe de vote opaque électorale et le bordereau détachable de la lettre nominative qui lui a été remise dans l'enveloppe d'envoi T pré-affranchie. Il cachette cette dernière et y porte les mentions suivantes : l'adresse de la préfecture (si elle n’y figure pas déjà), le collège (individuel ou de groupement) auquel il appartient, ses nom, prénoms et adresse. Il doit enfin signer cette enveloppe sur le cadre réservé à cet effet.

Sur le même sujet

Commentaires 1

lmatif

rappelons que le vote électronique est, par nature, absolument opaque. TOUS les votes sont changés, à plusieurs reprises, sans contrôle. Nous sommes à la merci des bugs.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires