anonymous

[Revue de tweets] Coronavirus : les messages de soutien au monde agricole se multiplient

Anne Sophie LESAGE

[Revue de tweets] Coronavirus : les messages de soutien au monde agricole se multiplient

Quand il y a un mois au salon de l'agriculture on parlait encore d'agribashing, le Coronavirus aura eu de bon de rappeler l'engagement quotidien des agriculteurs et leur mission première : nourrir les citoyens. Ce coup de projecteur sur la profession est aussi l'occasion de communiquer positivement. La preuve en image.

C'est un effet parallèle de l'épidémie de Covid-19. Après le personnel soignant, les messages de soutien à destination des agriculteurs se multiplient depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Car si le pays est paralysé depuis mardi 17 mars à midi, confinement oblige, la crainte d'une pénurie alimentaire a poussé de nombreux français à manifester leur soutien aux producteurs. En effet, pas de baisse de régime possible dans les campagnes. Preuve avec ce Tweet de Didier Guillaume, qui appelle les agriculteurs et tous les maillons de la chaîne agroalimentaire à poursuivre la production :

 

Il n'en fallait pas moins à la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, pour rappeler que son réseau est déjà sur le pont et répond "présent" à l'appel lancé par le gouvernement :

 

Certains lancent des appels à applaudir les agriculteurs et maillons de la chaîne alimentaire, au même titre que le personnel médical :

 

 Quand d'autres disent simplement "merci" et bon courage au monde agricole :

  - -  

Certains s'interrogent face à ce soutien soudain aux soignants et agriculteurs. En effet, est-ce que ce nouvel élan va durer dans le temps ?

 

Quoi qu'il en soit, ce coup de projecteur sur la profession c'est l'occasion pour les agriculteurs de communiquer positivement et rappeler leur engagement quotidien :

Sans oublier de rappeler les bonnes habitudes de consommation pour soutenir l'agriculture française :

 

Sur le même sujet

Commentaires 1

gus

Tiens , la pollution baisse drastiquement alors que les agris continuent de travailler normalement.... Tiens , ne restent ouverts que les secteurs alimentaires et ceux ceux de la santé / recherche , les deux parents pauvres de l'ère pré-covid.... Tiens , de rural à urbain , l'exode est en train de retourner sa veste.... Tiens tiens tiens ....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier