anonymous

Une entreprise associative qui répond aux attentes de ses adhérents

CF

Le Service de Remplacement a sensibilisé ses adhérents à la sécurité avec l’adjudant Lachérade. (AM)
Le Service de Remplacement a sensibilisé ses adhérents à la sécurité avec l’adjudant Lachérade. (AM)

Lundi 25 mars dernier a eu lieu l’assemblée générale du Service de Remplacement Creuse, sous la présidence de Jeanette Meerman. C’est devant un public nombreux et attentif que l’activité et les comptes de l’année 2018 ont été présentés.
Une fois n’est pas coutume, c’est à nouveau une croissance à deux chiffres qui a été annoncée. Passant de 6 621 journées à 8 364 en 2018, c’est donc une progression de plus de 26 % qui a été annoncée.
Les motifs de remplacement ont tous augmenté dans les mêmes proportions ; l’accident et la maladie représentant à eux seuls 63 % de l’activité.
Sur les 540 adhérents que compte l’association (sociétés et individuels), 492 ont utilisé le service dans l’année, toute production confondue, avec majoritairement des remplacements effectués chez des éleveurs de bovins ou chez des laitiers.
Les nouveaux motifs qui avaient vu le jour en 2017 (Pass Découverte et mesure de répit) ont été maintenus en 2018, créant ainsi une activité supplémentaire.
L’année 2018 a également vu l’aboutissement d’un projet qui avait germé il y a quelques temps déjà : la création d’une convention entre les SDIS 23 et le SR 23. Cette dernière permet aux agriculteurs sapeurs-pompiers volontaires (SPV) de partir en formation de perfectionnement et de se faire remplacer sur leur exploitation.
Le coût des ces journées de formation pour nos agriculteurs sapeurs pompiers volontaires sera intégralement pris en charge grâce à la générosité des partenaires sollicités. Le CER France centre Limousin, Groupama, GDS Creuse, la FDSEA 23, la DDCSPP, la région Nouvelle-Aquitaine, les Ets Laville-Agri, la Chambre d’Agriculture de la Creuse se sont joints au SDIS 23 et au SR 23 afin de permettre à nos 37 agriculteurs SPV creusois de quitter sereinement leur exploitation.
Les chiffres présentés par Christophe Bourgeois, comptable au CER France centre Limousin ont montré une activité bénéficiaire. Il faut cependant rester vigilant : les aides financières des partenaires restent indispensables et permettent de diminuer le coût de journée de l’agriculteur remplacé notamment sur les motifs maladie et accident. L’annonce du chiffre d’affaire avoisinant les 1 200 000 € fait de cette association une véritable entreprise auprès de laquelle 160 salariés ont travaillé l’année passée à temps plein ou à temps partiel.
Notons également que deux membres utilisateurs ne se représentaient pas cette année. Il s’agit de M. Benoît Rogier, jeune retraité, et de M. Francis Legros qui a souhaité laisser sa place. Qu’ils soient chaleureusement remerciés pour ces années passées à œuvrer pour l’association. Mme Fabienne Chanudet, éleveuse de bovins charolais et d’équins en Gaec à Le Compas et M. Hervé Gorse, éleveur de limousines et arboriculteur à Bénévent-l’Abbaye vont leur succéder.
En seconde partie de matinée, l’adjudant Jean-François Lachérade, référent sécurité à la gendarmerie de la Creuse, a fait une intervention sur les vols et l’insécurité dans les exploitations agricoles. Les échanges ont été riches et nombreux ; les adhérents présents ayant été quasiment tous touchés par ce fléau qui n’épargne pas les campagnes. Il s’agit principalement de vols de carburant sur les engins, de véhicules dans des exploitations souvent isolées avec des portes rarement verrouillées et des clés pas toujours enlevées.
L’adjudant Lachérade a longuement expliqué qu’il existe des solutions, qu’il faut parfois modifier ses habitudes en ayant de bons réflexes, notamment sur la protection des locaux ou encore du carburant.
Il a par exemple précisé qu’il fallait privilégier l’éclairage sous détection dans les zones sensibles mais aussi la vidéo protection ou encore les alarmes.
Il faut faire preuve de vigilance permanente et ne retenir que les bons réflexes :
- Prévenir ;
- Observer ;
- Donner les renseignements ;
- Ne pas aller au contact.
C’est autour d’un repas convivial que l’intervenant a continué les échanges auprès des adhérents, des membres du Conseil d’administration de l’association et des partenaires financiers.

Contacts :
- Service de Remplacement Creuse : 05 55 41 71 33.
- Gendarmerie de la Creuse - Caserne Bongeot : Adjudant Jean-François Lacherade : 06 71 54 82 11 ; Maréchal des Logis Chef Sébastien Le Roux : 05 55 51 50 59.

Articles publiés par ce partenaire

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires