anonymous

Berthoud signe un partenariat avec la start-up Carbon Bee

Raphaël Lecocq

Berthoud signe un partenariat avec la start-up Carbon Bee
Carbon Bee

Carbon Bee propose avec Impaact une solution d’identification et de discrimination d’adventices associée à une pulvérisation ciblée en temps réel, ouvrant la voie à une réduction des doses de 50% à 80%.

« La volonté du gouvernement de réduire, voire de supprimer les produits phytopharmaceutiques nous conduit à mettre en place une stratégie offensive et axée sur la technologie de précision, pour aider nos clients agriculteurs et viticulteurs à appréhender cette transition tout en restant compétitifs ». C’est ainsi que justifie Sébastien Tremblais, directeur général de Berthoud, le partenariat conclu avec la start-up Carbon Bee, créée en 2015 et basée à Saint-Marcel-les-Valence (Drôme). Ce n’est pas la première initiative de Berthoud en matière de pulvérisation de précision. Au dernier Sima, le constructeur avait indiqué collaborer avec une Bilberry, une autre start-up française.

Solution Impaact

Impaact est une solution de cartographie et de modulation de pulvérisation d’herbicide. Elle repose sur une technologie de capteurs hyperspectraux robustes et de traitement logiciel par intelligence artificielle basé sur le « deep learning » (apprentissage profond). Installés sur la rampe de pulvérisateur ou autres machines agricoles les capteurs de la solution Impaact permettent d’identifier et discriminer les adventices afin de les cartographier et de piloter en temps réel une pulvérisation localisée. La technologie permet de réduire de 50% à 80% les quantités d’intrants pulvérisées tout en documentant le taux objectif de salissement des parcelles, avec des premières applications en colza, blé et maïs. Carbon Bee travaille par ailleurs sur la détection de maladies, l’objectif étant de les détecter en phase-pré-symptomatique, c’est à dire avant l’apparition visuelle des symptômes, à partir de technologies infrarouge et hyperspectrale.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier