anonymous

L’effaroucheur AviTrac se double d’un répulsif visuel

Raphaël Lecocq

L’effaroucheur AviTrac se double d’un répulsif visuel
AgriProTech

AgriProTech dote ses effaroucheurs sonores AviTrac d’un épouvantail gonflable de forme humaine, destiné à renforcer l’éloignement des oiseaux et gibiers.

Basée à Quimperlé (Finistère), AgriProTech développe des effaroucheurs sonores, visuels (cerfs-volants, ballons, rubans) ou encore lumineux (laser), destiné à éloigner les oiseaux des champs ainsi que des bâtiments (répulsifs, filets, pic...). Dépositaire de brevets, sa gamme AviTrac compte trois effaroucheurs sonores (9M, 18M et 18S) capables de protéger des surfaces respectives minimales de 2 ha, 3 ha et 4 ha. Leur programmation permet de jouer sur les plages horaires, la fréquence des émissions ainsi que sur plus de 50 variantes de sons et de tonalités, comprenant des cris de prédateurs, des cris de détresse des espèces ciblées et des signaux de gêne physiologique issus de laboratoire.

L’effaroucheur AviTrac se double d’un répulsif visuel

Mannequin gonflable

Pour renforcer leur efficacité, le fabricant propose en option l’adjonction d’un épouvantail de forme humaine baptisé ManTrac. Celui-ci se gonfle et se dresse à chaque séquence d’émission de sons, L’épouvantail se fixe sur AviTrac grâce à un support métallique inoxydable, il est composé d’une plaque circulaire et d’un ventilateur connecté au boitier central de AviTrac. Il fonctionne sur la batterie rechargeable de l’effaroucheur, moyennant une recharge toutes les trois semaines environ. Sa couleur rouge et son ampleur (1,95 m déployé) sont de nature à effrayer toutes sortes de volatiles (corbeaux, corneilles, choucas, pies, pigeons, tourterelles, étourneaux, cormorans, mouettes, goélands, hérons, canards, oies) et de gibiers. Des rubans réfléchissants peuvent y être sanglés.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier