anonymous

Les 7R de John Deere montent en puissance

Raphaël Lecocq

Les 7R de John Deere montent en puissance
John Deere

A transmission Full Powershift e23 ou continue AutoPwer, la série 7R compte cinq modèles culminant à 373 ch pour le 7R 330 et sa puissance boostée. Doté d’une nouvelle cabine, le 7R peut intégrer le levier multifonction CommandPRO et le système de gestion de données AutoSetup.

Les 7R de John Deere montent en puissance

La nouvelle série 7R, conforme à Stage V, compte deux modèles 6 cylindres 6,8 l et trois modèles 6 cylindres 9 l. Le plus petit de la série, à savoir le 7R 250 affiche des puissances nominale et maxi respectives de 250 ch et 280 ch, boostée à 280 ch avec le système de gestion intelligente. A l’opposé, le 7R 330 affiche respectivement 330 ch et 360 ch, culminant à 373 ch avec le boost. Côté transmission, le constructeur offre le choix entre la Full Powershift e23 à 23 rapports sous charge ou la variation continue AutoPowr et ses quatre modes de gestion (automatique, personnalisé, pédale et manuel). Les cinq modèles affichent un Ptac de 11,4 t (30 ch/t pour le 73 330) et un empattement de 2,925 m. Ils peuvent être lestés de 1,7 t grâce au système EZ Ballast à pose et dépose rapides sous le châssis.

Les 7R de John Deere montent en puissance

Cabine confort

Le constructeur a mis l’accent sur l’accès et le confort en cabine en adoptant des marches plus larges (+ 25 %) avec deux largeurs réglables, une poignée de portière basse, un angle d'ouverture de la porte plus grand, un repositionnement du rétroviseur, un volume du réfrigérateur doublé pour atteindre 11 litres. Le fauteuil Active Seat II (4° à droite, 25° à gauche) met en œuvre une technologie de suspension électrique à réaction rapide annihilant jusqu'à 90 % des mouvements verticaux. La radio numérique à écran tactile 16,5 cm est compatible avec l’Apple CarPlay. Le pack éclairage LED délivre 60 % plus de lumens que son prédécesseur, offrant une zone d’éclairage sans égale. Ces feux sont intégrés tout autour du pavillon de la cabine pour vous offrir un éclairage à 360°. Des caméras intégrées dans le toit offrent la vue sur l'avant et l’arrière du tracteur. 

Les 7R de John Deere montent en puissance

CommandPRO et AutoTrac

La version AutoPowr peut être livrée avec le levier multifonction CommandPRO lequel permet de contrôler le tracteur de la vitesse maximale à l'arrêt complet d'un simple mouvement de la main. Les vitesses les plus lentes (entre 0 et 2 km/h) s'obtiennent grâce à la fonction de commande de gamme rampante. 11 boutons programmables sont disponibles pour gérer les fonctions telles que la prise de force, le relevage, les distributeurs auxiliaires ou encore le système AutoTrac. Ce dernier peut intégrer en option le récepteur StarFire 6000. Le transfert de données sans fil vers le Centre des opérations est gratuit pendant cinq ans. Les limites des parcelles, les lignes de guidage et les données de configuration, ainsi que la planification des cultures et la documentation peuvent être gérées à partir de la plateforme en ligne.

Les 7R de John Deere montent en puissance

AutoSetup

Quant au système de téléchargement de données AutoSetup, il permet de reconfigurer, à l’entrée de chaque parcelle, les réglages préalablement enregistrés sur le Cloud, le tout pour l’ensemble des paramètres des différentes combinaisons tracteur / équipements, évitant ainsi à l’opérateur l’équivalent d’une soixantaine de clics. Parmi les paramètres figurent le régime de prise de force, le relevage et les distributeurs auxiliaires hydrauliques (tracteur), la hauteur des rampes, le choix des buses, la pression de gonflage des pneus d’une tonne (équipement), les données agronomiques (limites de parcelles, lignes de guidage, cartes d’application au format ISO-XML...), les données de documentation comme les applications d’engrais et de produits de protection des cultures.

Commentaires 8

moimm

L'outil idéal pour mon jardin.

Zoliv

Assez d'accord avec le commentaire de marot. Apres avoir permis de sortir l'agriculture du moyen age dans les annees 50, le machinisme est en train de l'aneantir au 21è siècle. Trop de gadgets et de puissance inutiles, les machines sont devenues des jouets qui font tourner les tetes. Quand va t'on retrouver le bon sens paysan, les pieds sur terre bordel!

tournesol

le métier d'agriculteur devient de plus en plus difficile. Certes il y a la météo, les cours, toutes choses qui existaient déjà autrefois pour rendre ce métier incertain.
aujourd'hui s'ajoutent à cela des gens "bien informés" qui cultivent 1 m2 de carré potager et nous explique que l'on peut aisément transposer leur expérience dans des parcelles agricoles (on peut presque leur pardonner leur naïveté) mais aussi des agriculteurs qui pour je ne sais quelle raison refuse de voir des évolutions technologiques qui pourtant s'imposent sous d'autres latitudes que les nôtres.
Ressortir le cheval et l'araire ce ne sera pas pour moi !!!

norman3294

on pourrait remplacer un jour l'EZ ballast par une grosse batterie li-ion interchangeable comme pour les super visseuses sans fils , l'autre batterie se chargeant grace aux panneaux photovoltaïques + méthanisation ?

Marof

Franchement les gars c'est un peu de la mauvaise foi nan?! Reconnaissez que les tracteurs et les machines grandissent et grossissent constamment dans les exploitations sans réel besoin... Quand je vois des voisins parfois je me dis qu'il marche sur la tête !!! Aujourd'hui on achète pas le matériel en fonction du tracteur on change tout. Quand je vois certain il achète un matériel tellement gros que leur tracteur ne peuvent pas le tirer résultat dans la semaine qui suit y a un nouveau tracteur. Alors que le besoin ni etait pas. Alors parfois je pense qu'il faut assumer et arrêter de mentir au gens ou de détourner la vérité. Et puis dans quelle but??? Celui de ne pas payer de MSA...pas étonnant que certain n'ai pas de retraite!! Je suis pas là pour critiquer mais juste faut dire la vérité au gens!!! Voilà

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier