Grippe aviaire : Le dernier bilan des foyers français notifiés à l’OIE

Ce lundi 2 mai 2022, l’organisation mondiale de la santé animale (OIE) a mis en ligne le dernier état des foyers d’influenza aviaire déclarés par la France. Le précédent rapport datait du 12 avril.

Selon le document détaillé de 445 pages publié ce matin sur le site web de l'OIE, 1294 foyers ont été testés positifs à un virus influenza aviaire hautement pathogène entre le 26 novembre dernier et le 27 avril.

Dans ces 1294 foyers, 407 286 volailles étaient mortes au moment de la déclaration et 14 540 652 oiseaux sont morts ou ont été euthanasiés, ce qui fait une moyenne de plus de 11 000 volailles par foyer.

Ces chiffres ne comptabilisent pas les volailles saines qui ont été dépeuplées à titre préventif pour éviter la propagation des virus H5N1 ou pour protéger les sites sensibles.

A ce jour, aucun rapport n’a été rendu public sur le nombre d’animaux dépeuplés et la répartition par type de production.

La répartition des foyers notifiés à l’OIE est indiquée sur la carte ci-dessus sous forme d’agrégats, mettant en évidence trois clusters régionaux, apparus par ordre chronologique : 358 foyers dans le Sud-ouest, 707 en Pays de La Loire et 41 dans le troisième cluster comprenant la Dordogne, le Lot et les départements limitrophes.

Le bilan de la DGAL daté du vendredi 29 avril fait état de 1362 foyers en élevages, dont 117 pour le troisième cluster. C’est presque trois fois plus de cas que ceux mentionnés dans la notification faite à l’OIE le 2 mai.