Veaux – Le commerce est fluide dans les bons veaux viandés.

Retrouver les avis des experts

Veaux d’engraissement et d’élevage – Les intégrateurs réduisent leurs mises en place pour les sorties de la fin-juin où l’accroissement des températures et la fermeture des restaurants scolaires vont peser sur le niveau de la demande. L’activité export reprend avec une demande assez soutenue après 15 jours de très faible activité. Les tarifs sont stables dans l’ensemble des veaux, Prim’Holsteins, Normands ou Montbéliards. Le commerce est calme avec des cours juste maintenus dans les croisés laitiers (taupes ou Blanc bleus) ordinaires. Le recul des mises en place pourrait être pénalisant pour les semaines à venir notamment dans les veaux légers. Les très bons croisés mixtes ou jaunes se maintiennent sans difficulté face à la faiblesse de l’offre. Dans les Limousins, la modestie de l’offre permet des tarifs attractifs dans les bons sujets.

Veaux de boucherie – L’activité des abattoirs est plus soutenue après la période des fêtes. La demande est suivie vers la RHF.  La modestie de l’offre (mise en place en juin) permet un commerce régulier avec des tarifs facilement maintenus.

Avis d’expert :

Veaux : Malgré le recul des mises en place de juillet, le nombre de veaux sera à la baisse pour permettre un écoulement régulier dans les bons veaux viandés.

Veaux de boucherie : L’activité commerciale restera facilitée par la faiblesse des disponibilités.   

Cliquer ici pour retrouver tous vos cours sur le bétail vif