Bio : 4900 producteurs de plus en 2017

Lise Monteillet

Bio : 4900 producteurs de plus en 2017
De gauche à droite : Florent Guhl, directeur de l'Agence bio et Gérard Michaut, président.

Le secteur de l’agriculture biologique poursuit sa croissance, avec des agriculteurs toujours plus nombreux à se convertir.

La France comptait 36 664 agriculteurs bio en 2017, soit une progression de 13,6% en un an, selon les deniers chiffres rendus publics par l’Agence bio. Ces producteurs exploitent 1,77 million d’hectares, représentant 6,5% de la Surface agricole utile (SAU).

Le marché dépasse désormais les 8 milliards d’euros pour les produits alimentaires bio. Tout comme le nombre de producteurs, le nombre de transformateurs (12 238) et le nombre de distributeurs (4752) ont eux aussi augmenté en 2017.

Trois régions se distinguent pour leur nombre d’agriculteurs bio : Occitanie (8156), Auvergne-Rhône-Alpes (5375) et Nouvelle-Aquitaine (5316). D’autres régions, comme les Hauts-de-France, demeurent en queue de peloton, tout en ayant plus que doublé le nombre de producteurs bio depuis 2011.

Capture d’écran 2018-02-22 à 13.52.11

Source : Agence bio

Quelles sont les motivations d’un passage au bio ? Gérard Michaut, le président de l’Agence bio, identifie plusieurs cas de figure. La réduction du panel de produits phytosanitaires à disposition des agriculteurs est un premier facteur d’explication. « L’agriculteur se dit : bientôt avec quoi vais-je pouvoir travailler ? Alors tant qu’à faire, passons le pas », commente-t-il. Et d’ajouter : « certains parlent des opportunistes du bio. Moi j’appelle ça avoir une vision d’avenir ».

Pour d’autres agriculteurs, le passage au bio répond à « une envie de mieux coller à la société », selon le président de l’Agence bio. Sans oublier l’effet d'entrainement dans les campagnes. « Mon voisin a réussi. Pourquoi moi, je n’y arriverai pas ? », explique-t-il. Dernier détail remarqué par Gérard Michaut : « ce sont les femmes qui souvent aident leur mari à prendre la décision ». 

Capture d’écran 2018-02-22 à 13.53.23

Source : Agence bio

Tous ces éléments font dire à Florent Guhl, le directeur de l’Agence bio, que l’objectif de 15% de SAU en bio en 2022 est « réaliste » et « atteignable ». La fixation d’un tel objectif a d'ailleurs guidé la rédaction d’un plan bio, dont les contours doivent être présentés pendant le Salon de l’agriculture. « Nous avons aujourd'hui un déficit commercial d'un milliard d'euros en bio, ce qui est quand même fou, nous pouvons le compenser, nous devons le faire », a d'ailleurs déclaré Emmanuel Macron, devant des centaines de jeunes agriculteurs invités à l'Elysée.

Sur le même sujet

Commentaires 7

CRASH38

Robin ? Allez en Ukraine, en Russie, en Biélorussie, Moldavie voir les terres noires tellement riches et fertiles, où des milliers de ha sont disponibles et où on fait bio depuis toujours ! On reste bio parce que cela paye autant que de l'intensif qui coute la peau des fesses parce que tous les intrants sont importés d’Europe ! Tous les groupes français y sont dont les semenciers et y prospèrent !!!

DIGUE3942

bonne chance aux nouveaux BIO qui foncent têtes baissées ,vous seriez les premiers à se casser la figure; ce n'est pas la sacro-sainte attente SOCIETALE qui va vous sauver...

fred

dans les réunions organisées par les services de l'etat les seuls propos tenues par la représentation agricole sont "les aides bio ne sont pas arrivées, les aides maec ne sont pas encore versées". ras le bol de cette logique de guichet qui profite qu'aux opportunistes bien informés. qui est passé au bio, ceux qui ont "traité" le plus. au final, la propagande bio ( mot choisi) ne trouve que sa justification en critiquant l'agriculture conventionnelle.
les agriculteurs ne sont pas solidaires pour défendre l'essentiel de leur dignité à savoir des prix agricoles qui permettre de vivre correctement.

Oxmo

Que ça soit bio ou pas si jean vend a Paul qui vend à Denis qui vend à Michel c'est le prix multiplié par 8.... 1×2×2×2=8.

Babou

Tu est aigri mon vieux ...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires