anonymous

"Il est urgent de relocaliser l’abattage"

A.M.

"Il est urgent de relocaliser l’abattage"

Selon la Confédération paysanne, la multiplication de foyers de contamination au coronavirus dans des abattoirs en France et à l’étranger rappelle la nécessité de redéployer des outils d’abattage de petite dimension dans les territoires.

Les grands abattoirs industriels « imposent des cadences de travail infernales, au détriment du bien-être de leurs salarié.e.s et des animaux », dénonce la Confédération paysanne dans un communiqué publié le 19 mai. Depuis une semaine,  des foyers de contamination au coronavirus ont été mis à jour dans des abattoirs du Loiret et des Côtes-d’Armor notamment. Des foyers de contagion au Covid-19 ont aussi été mis en évidence dans des abattoirs aux Etats-Unis et en Allemagne.

« De par leurs tailles, leurs rythmes et l’importante concentration d’animaux et d’humains », les grands abattoirs se montrent « incompatibles avec le respect des mesures sanitaires du Covid-19 », poursuit la Confédération paysanne, en rappelant que dans le même temps, « les abattoirs locaux de petites dimensions disparaissent ». « À taille humaine et aux cadences de travail raisonnées, ceux-ci assurent pourtant la bientraitance humaine et animale », estime le syndicat.

Pour la Confédération paysanne, il faut donc « inverser cette tendance, et redéployer des outils d'abattage dans les territoires », « qu'ils soient locaux ou mobiles ». Ils « seront indispensables à la pérennité des activités d'élevage » et « source de dynamisme dans les campagnes ».

Sur le même sujet

Commentaires 8

FUSEE6561

Encore une fois censuré ! Il est toujours inintéressant de se faire traiter d'imbécile par un idiot (je présume) ! Comment se faire rembourser son adhésion par le crédit agricole qui vous inscrit systématiquement à Plein champ dès qu'on dispose d'un compte professionnel ? Il existe d'autres sites gérés par des compétences reconnues au moins dans les écoles? Réponse censurée je suppose ?

Baba

D'accord avec VIANDE. Ce n'est pas le covid qui va mettre en place des abattoirs de proximité
Compte tenu des investissements massifs en chaîne d'abattage découpe, froid, logistique avec les contrôles d'hygiène des services vétérinaires, il est impossible économiquement de le rentabiliser si le débit n'est pas suffisant..
Par ailleurs, une fois le déconfinement terminé,je crois que le monde d'avant va vite revenir
parce que nous n'aurons pas le choix.
Bon courage à BABAL, si il arrive à faire exploser le lobby de la viande.

FUSEE6561

OH oui la conf, revenons dans les années 60 aux tueries de campagne que j'ai connues ! Un anneau au sol, la bête au licol la tête immobilisée, couchée au sol et le boucher maladroit armé d'un merlin qui visait le font de la bête qui mourait en gesticulant devant les autres apeurées ! Jamais je n'oublierais ces conditions et celle de dépouillage et d'habillage, les viscères tombant au sol au pied des bestiaux vivants, l'absence de réssuiage des viandes qui se conservaient dans les conditions aléatoires. J'ai, jeune ingénieur, participé à la conception des plus gros abattoirs publics comme privés français ! Est on d'accord pour revenir 50 ans en arrière ? Sait-on tuer les gorets qui se voyaient vider de leur sang sur un lit de paille ?

viande

@Babal le thème c'est la relocalisation; j'ai des collègues fédé ou conf qui font de la vente directe avec des prix si bas ( 10-12 euros le kg en colis ) qu'ils savent qu'ils perdent de l'argent en continuant mais il veulent rester près du consommateur (?). L'agrandissement des surfaces n' a rien à voir là dedans, sauf si on comprend que les abattoirs se bouffent aussi entre eux, mais ça veut dire aussi que bon nombre d'éleveurs en vente directe font abattre chez des industriels, alors je maintien ma question: qui peut racheter les petits abattoirs?

Babal

Bonjour,Reponse à "Viande" la conf ne t'as pas attendu pour bravé les quelque personnes qui tiennent les marchés.depuis plusieurs années elles milites pour la vente directe et de proximités pour que les producteurs puissent choisir de vendre à son juste prix et du coup vivre de leur métiers.la conf à toujours 10 ans d'avance.
Contrairement à d'autre qui ne pronne que par l'agrandissement et a l'élimination des petites structures en nous fesant croire qu'il n'existe qu'un moyen de se faire de l'argent, l'économie d'échelle.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires