anonymous

Sécheresse : la fauche des jachères autorisée dans 24 départements

Adèle Magnard

Sécheresse : la fauche des jachères autorisée dans 24 départements

Les éleveurs de 24 départements touchés par la sécheresse vont pouvoir faucher ou faire pâturer leurs jachères pour assurer l’alimentation de leurs troupeaux, a annoncé le ministère de l’Agriculture le 1er juillet.

Face au déficit important de pousse des prairies dans certains départements, le gouvernement a annoncé mettre en œuvre « la clause de force majeure » pour aider les éleveurs touchés par la sécheresse. Cette clause permet d’autoriser à titre exceptionnel les éleveurs des zones concernées à faucher ou faire pâturer leurs jachères afin « d’assurer l’alimentation de leurs troupeaux ». 

Vingt-quatre départements sont concernés : deux départements du Centre Val de Loire (18 et 36), neuf départements d’Auvergne Rhône-Alpes (01, 03, 07, 26, 38, 42, 43, 63, 69), neuf départements d’Occitanie (09, 11, 30, 31, 32, 34, 66, 81, 82), un département de Nouvelle Aquitaine (23)et trois départements de PACA (13, 83, 84). 

« Dans ces départements, les éleveurs dont les disponibilités fourragères sont directement affectées par la sécheresse et qui auront fauché ou fait pâturer leurs jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologiques (SIE), pourront bénéficier d'une reconnaissance de circonstances exceptionnelles. En conséquence ces jachères, même fauchées ou pâturées garderont le caractère SIE », fait savoir le ministère de l’Agriculture dans un communiqué publié le 1er juillet.

Pour bénéficier de cette clause, les éleveurs concernés doivent adresser un courrier à leur DDT(M) expliquant les difficultés rencontrées en raison de la sécheresse et la nécessité d'utiliser les jachères et demandant en conséquence la prise en compte des circonstances exceptionnelles.

Etant donné que ces surfaces d’intérêt écologique ont pour but de préserver la biodiversité, le ministère demande aux éleveurs de prendre « toute mesure adaptée pour préserver au mieux la faune et la flore sur ces parcelles » : fauche centrifuge, recours à des méthodes d'effarouchement, pression de pâturage limitée, etc.

Sur le même sujet

Commentaires 2

oli86

Assez d'accord avec Charles , pourquoi imposer toutes ces conditions alors que le broyage est autorisé sans limite ? D'autant plus que peu d'éleveurs ont des jachères nos prairies sont déjà en SIE . Quant aux départements choisis il me semble que d'autres régions subissent la sècheresse !!! je pense que le ministère attend que toutes les jachères soient broyées pour autoriser la fauche ….

Charles18

Pourquoi mettre des conditions au fauchage et n’autoriser que les eleveurs alors que l’on peut broyer depuis le 24 juin, je crois que certain devraient faire des stages agricoles pour comprndre la signification des mots et des pratiques

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires