anonymous

La grippe aviaire gagne du terrain en Europe de l’Est

Adèle Magnard

La grippe aviaire gagne du terrain en Europe de l’Est

Quinze nouveaux foyers H5N8 ont été confirmés ces dernières semaines dans l’est de l’Europe, faisant peser le risque d’une contamination en France. La vigilance est de mise.

Des foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 ont été confirmés ces dernières semaines en Pologne, en Slovaquie, en Hongrie et en Roumanie et la situation liée à ces foyers « est préoccupante », alerte la Direction générale de l’alimentation (DGAL) dans une note publiée le 16 janvier 2020. « De nombreuses espèces et types de production sont touchés (dindes surtout, mais aussi poules pondeuses, pintades, oies reproductrices et basse cours). La morbidité et la mortalité observées sont irrégulières et parfois limitées », précise la DGAL.

Le dernier foyer a été repéré en Hongrie, dans un élevage de 53 500 dindes à l’ouest du pays, selon la plateforme d’épidémiosurveillance de santé animale (ESA). Dans cet élevage, « seuls 10% des animaux ont présenté des signes respiratoires sans qu’aucune mortalité n'ait été observée, note la DGAL. Ce point appelle à la plus grande vigilance de l’ensemble des intervenants en élevage afin de prendre en considération le plus rapidement possible tout signe clinique évocateur et permettre une détection la plus précoce possible ».

Risque lié au transport

Le ministère estime le risque de contamination en France lié à la faune sauvage « limité », mais celui lié au transport en provenance des pays de l’Est « important ». Il appelle les opérateurs de la filière à « l'application et l'observance la plus stricte des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection) dans les élevages et dans les transports (véhicules et caisses de transport d’animaux vivants notamment) ».

Dans un communiqué de presse, la Coordination rurale a réagi le 16 janvier en estimant que « ce simple rappel des mesures de bio-sécurité » était « loin d’être suffisant au regard de la menace pour les éleveurs et l’ensemble de la filière ». Le syndicat demande aux autorités françaises « d’interdire rapidement les importations de volailles en provenance des pays infectés et d’attirer la vigilance des douanes sur ce risque ».

« Les éleveurs français ont au cours des dernières années payé un lourd tribut du fait de cette maladie et ils sont légitimement en droit d’attendre que tout soit mis en œuvre pour enrayer sa propagation », ajoute la Coordination rurale dans son communiqué.

Selon la plateforme ESA, quinze foyers ont été confirmés en Europe de l’Est. Onze concernent la Pologne, dont un cas sur la faune sauvage chez un faucon. Dans chaque pays, des mesures d’éradication et de contrôle ont été mises en place.

Sur le même sujet

Commentaires 1

oxmo

Les frigos de tous les industriels du foie gras sont archi plein et comme de par hasard il y a la grippe aviaire, exactement comme en 2016, je veux pas etre complotiste mais enfin là ça fait un peu gros

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires