Blé : le marché devrait retrouver un second souffle et un potentiel de hausse

Anne Sophie LESAGE

Après la détente de septembre, les cours du blé peuvent-ils progresser d'ici la fin de l'année ? Analyse de Pierre Begoc, Directeur international chez Agritel.

Après une fermeté du marché au mois d'août, "on a eu une détente au mois de septembre, qui est assez traditionnelle" précise Pierre Begoc, directeur international chez Agritel. En effet, cette période correspond à l'arrivée des opérateurs de la Mer Noire sur le marché, qui sont très présents à l'export, notamment les Russes. Sur les premiers mois de campagne (juillet, août, septembre) les exportations sont en général plus importantes mais cette année, la Russie a déjà sorti 13,5 Mt, c'est "juste 40% supérieur au record de l'an passé" insiste l'expert. Et d'ajouter "donc le marché croule sous l'offre Russe." Après ce pic, le marché pourrait retrouver un éventuel point haut, car les exportations russes devraient se terminer plus tôt que prévu. "A horizon décembre/janvier, nos origines européennes (pourraient, ndlr) retrouver de la place sur les marchés."

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier