anonymous

Captain Farmer lance un guide pour réussir sa commercialisation

Anne Sophie LESAGE

Captain Farmer lance un guide pour réussir sa commercialisation
Sébastien Poncelet, directeur de Captain Farmer, à l'occasion de la conférence de presse de lancement du guide en 10 étapes pour réussir sa commercialisation.

Après le lancement de leur application à la mi-octobre, l’équipe de Captain Farmer publie un guide pour donner des clés de réussite aux céréaliers qui souhaitent prendre en main leur commercialisation.

Depuis le milieu des années 2000, avec l’arrivée de la volatilité, la commercialisation est devenu l’enjeu économique premier des exploitations céréalières. D’après Sébastien Poncelet, directeur de Captain Farmer, 50% des grains sont commercialisés directement par les céréaliers. Pour accompagner les exploitants, la start-up interne du groupe Agritel Captain Farmer ambitionne de créer une « nouvelle approche du conseil en commercialisation (…) en simplifiant la prise de décision sur les marchés » a déclaré Sébastien Poncelet lors d’une conférence de presse mardi 3 décembre. Outre l’application qui combine l’expertise d’Agritel aux données économiques de l’exploitation, Captain Farmer a rédigé un guide en 10 étapes « simple, utile et pratique » pour réussir sa commercialisation et n’avoir aucun regret.

Un guide progressif

Pour Sébastien Poncelet, rédacteur du guide « réussir sa commercialisation n’est pas une question de chance ! » composé de graphiques, de cas concrets et de quiz, le guide progressif « donne la méthode » au travers d’éléments comme la volatilité, le calcul des coûts de production, l’identification des contraintes de l’exploitation, les marchés à terme et quelques astuces pour passer à l’action sans hésitation. A l’issue des 10 étapes, et 38 pages, le guide permet à l’agriculteur de créer son plan de commercialisation et de définir ses propres règles de fonctionnement. Ce guide est en téléchargement gratuit dès aujourd’hui sur le site Captain Farmer.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier