Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois

Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois

Dans une percée qui pourrait aider à nourrir une population mondiale croissante dans les décennies à venir, des scientifiques ont annoncé jeudi le séquençage, pour la première fois, du génome complet du blé tendre.

"Cela va grandement accélérer nos efforts en vue d'identifier les gènes du blé importants pour l'agriculture, y compris ceux qui pourraient aider à combattre les plus grandes maladies fongiques", a dit dans un communiqué Kostya Kanyuka, chercheur en génomique fonctionnelle pour Rothamsted Research. Le blé nourrit plus d'un tiers de la population humaine mondiale et représente près d'un cinquième des calories consommées par les humains. Mais il est plus difficile de le cultiver dans des climats chauds et secs, et ces conditions devraient s'accentuer avec le changement climatique.

Selon les experts, le monde a besoin de variétés plus résistantes aux maladies et d'espèces pouvant pousser avec moins d'eau dans un environnement plus chaud. Le séquençage "va être grandement et immédiatement bénéfique pour les producteurs de blé, accélérant le développement de nouvelles variétés d'élite", a ajouté Kostya Kanyuka. Séquencer le génome entier du blé a été "un immense défi", qui a pris 13 ans parce que le blé contient cinq fois plus de gènes qu'un humain (107.891 contre 20.000), selon un rapport publié dans la revue Science.

Le type de blé séquencé, par 200 scientifiques originaires de 20 pays, est le blé tendre (Triticum aestivum), la céréale la plus cultivée au monde en termes de surface, selon l'étude menée par le Consortium international de séquençage du génome du blé (IWGSC). "La production de blé doit augmenter de 1,6% par an pour répondre à la demande d'une population mondiale projetée à 9,6 milliards d'habitants d'ici 2050", selon le rapport.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 6

alex

pourquoi chercher le génôme du blé puisqu'en france, les faucheurs volontaires, les écolos, la confédération paysanne ne veulent pas de variétés ogm, ni de variétes crées par mutagénése, pourquoi parler de progrès scientifique, d'avancer dans la connaissance car avec le principe de précaution il vaut mieux reculer.
les péteux politicards massacrent l'agriculture française c'est un "binse" sans nom, un foutoir agricole

@livo32-jean

Vous êtes maso ou quoi?? Plus besoin des ecolo-bobo, vous vous infligez vous même le martinet!!! Hum... oui.... ça fait mal.... encore...! :)

nina

si la recherche permet de produire du ble sans mettre de fongicide , je ne vois pas pourquoi ça poserai un probleme, au contraire

DIGUE3942

est-ce que çà peut nous intéresser ??? moi , non ; je veux juste produire un produit de qualité, compatible avec mon environnement et toucher un revenu de travail décent....

Jean

Pour quoi faire ?!
Puisque effectivement les commandos de faucheurs sont prêts à saccager toute recherche si on veut introduire ou remplacer le moindre gène , même si c'est pour accroitre une résistance à une maladie , à la sécheresse ou autre
Il est vrai que l'article fait état de 20 pays qui y ont travaillé, la France ne pèsera pas lourd !
Pas grave ! L'agriculture ça ne sert à rien , ça pollue , ça coûte ...;

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier