anonymous

Récolte colza : 32 q/ha en moyenne, fortes variabilités régionales

A.M.

Récolte colza : 32 q/ha en moyenne, fortes variabilités régionales

Les premiers échos de la récolte du colza en France rendent compte de situations extrêmement hétérogènes en fonction des régions. Selon Terres Inovia, le rendement moyen devrait se situer autour de 32 q/ha.

Avec un recul des surfaces d’au moins 25% par rapport à la campagne précédente, des conditions climatiques sèches au semis et une forte pression ravageurs à l’automne, la production 2019 de colza est à la peine. Selon l’institut technique Terres Inovia, la production nationale est évaluée dans une fourchette allant de 3,6 à 3,8 millions de tonnes et accuse un recul de 26 à 32 % par rapport à la moyenne quinquennale. Le rendement moyen national devrait se stabiliser autour de 32 q/ha, avec de larges variations régionales. 

« Produire du colza est devenu difficile dans certains secteurs, indique-t-on chez Terres Inovia. Un choix trop limité de solutions de traitement et le développement de résistances aux insecticides de la famille des pyréthrinoïdes ont rendu les ravageurs incontrôlables dans certaines régions ». 

L’institut technique rappelle qu’à l’automne 2018, les attaques précoces de petites altises adultes (Poitou-Charentes entre autres) puis de larves de grosses altises (Normandie, Bourgogne, Centre), de charançons du bourgeon terminal (Centre et Bourgogne) et de pucerons verts et cendrés (sur une grande partie de la moitié Nord) ont ponctuellement conduit à des retournements. 

Rappelant que le colza contribue à « l’autonomie en protéines végétales et la souveraineté énergétique de la France », l’institut technique appelle, dans un communiqué de presse du 5 août, l’état français et l’Europe à « veiller à maintenir les moyens de production indispensables à cette culture utile à la ferme France tant d’un point de vue environnemental qu’économique ». 

Sur le même sujet

Commentaires 2

altisehalteaucolza

nous aurons du colza allemand productif grâce au cruiser.
la france veut un beau système social mais laisse sa place économique aux autres
si le prix était le résultat de l'offre et de la demande alors le prix colza devrait être de +25%...
l'écologisme nous conduit à la cata, tous le savent; l'interdiction des phyto ne fait pas disparaitre les agresseurs des cultures ; c'est vrai que les agri traitent pour le plaisir.
la féverole comme moyen de lutte contre les insectes du colza un gadget que déjà les insectes contournent

badlnpn

Sans insecticide efficace, rien n' enraye la pullulation d' altises: voir l' avant bras sur la photo.
La culture du colza va décliner, tout comme mes radis du jardin en mi-saison,qui mitraillés,
se dépriment et meurent.


Pour réagir à cet article, merci de vous identifier