anonymous

USDA : des stocks de blé encore en baisse chez les principaux exportateurs

Anne Sophie LESAGE

Le dernier rapport USDA est sorti mardi 11 février. Quelles sont les grandes tendances pouvant impacter le marché du blé ? Quelles perspectives pour la nouvelle campagne ? Eléments de réponses avec Nathan Cordier, expert chez Agritel.

Comme dans les précédents rapports, "l'USDA diminue les stocks chez les (huit, ndlr) principaux exportateurs" relate Nathan Cordier qui précise que le niveau est passé sous la barre des 58 millions de tonnes, soit une baisse de 1,44 millions de tonnes depuis le rapport de janvier. Signe de fermeté des marchés, ces stocks sont "au plus bas depuis 2014/2015". Côté export, comme attendu le rapport note une augmentation des volumes en Europe, aux Etats Unis et au Kazakstan. En France, "on est sur une très très bonne dynamique à l'export notamment vers pays tiers" note l'expert. Même si le blé a été boudé pour l'alimentation du bétail, "on devrait finir sur des stocks très faibles, proche des 2,4 millions de tonnes." 

Pour la prochaine campagne, le ministère annonce des surfaces de blé tendre d'hiver à 4,7 millions d'hectares, au plus bas depuis la campagne 2009/2010 ; même tendance en Europe et aux USA, précise Nathan Cordier. A l'inverse en Russie, "les surfaces sont en forte hausse et pour l'instant les conditions de culture sont très bonnes".

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier