anonymous

Axion Terra Trac, deux half-track au catalogue de Claas

Raphaël Lecocq

Axion Terra Trac, deux half-track au catalogue de Claas
Claas

Les tracteurs semi-chenillés à suspension intégrale sont proposés en quatre largeurs de chenilles et deux motorisations d’une puissance maxi de 355 ch et 445 ch.

Jusqu’à 3,87 m2 de surface de contact au sol, soit 35 % de plus que celle offerte par le modèle équivalent à roue : tel est le bénéfice de l’Axion Terra Trac qui se distingue par l’adoption de chenilles au niveau du train arrière, quand l’avant conserve ses roues. Cet avantage est procuré en présence de chenilles d’une largeur de 890 mm, l’Axion Terra Trac pouvant être livré avec des chenilles de 457 mm, 635 mm ou 735 mm, dans tous les cas ne dépassant pas les 3 m en largeur.

Deux des cinq modèles de la gamme Axion sont désormais disponibles en version half-track, à savoir les Axion 930 et 960, ce dernier étant le plus puissant de la série (445 ch max), qui compte cinq modèles à partir de 325 ch. Les Axion sont dotés d’un moteur FPT Cursor 9 à 6 cylindres 8,7 litres, d’une transmission ZF-Terramatic, d’une échelle à glissière universelle à six possibilités d’attelage, Le poste de conduite offre deux interfaces de commande avec le Cis+ et le Cebis, ce dernier comprenant le levier CMotion.

L’Axion Terra Trac affiche un Ptac de 22 t pour une charge utile de 5,5 t.

Axion Terra Trac, deux half-track au catalogue de Claas

Suspension intégrale

Outre la cabine suspendue en quatre points, les Axion Terra Trac disposent par ailleurs d’un pont avant lui aussi suspendu. Quant aux chenilles, elles sont dotées d’une suspension hydropneumatique. Les galets et les rouleaux de maintien sont suspendus séparément, garantissant la stabilité en courbe et la possibilité de se déplacer de se déplacer jusqu'à 40 km/h. Les galets de grand format évitent l'enfoncement rapide de la machine dans le sol et l'aident à mieux sortir des traces en conditions extrêmes. Leur diamètre important accroît également la surface de contact avec la chenille. L’entraînement des chenilles s’opère par tension et non par des systèmes de pignons dentés. Les chenilles sont tendues à l'aide d'un vérin hydraulique supplémentaire, avec information et alerte en cabine. Elles permettent d’adapter l’assiette du tracteur et sont réglables en hauteur sur une plage de 120 mm via le Cebis. Il est ainsi par exemple possible de régler le point de traction d’un outil attelé via la hauteur du point d’attelage.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier