anonymous

Beauvais, "la maison mondiale de Massey Ferguson"

Raphaël Lecocq

Beauvais, "la maison mondiale de Massey Ferguson"
Agco

C’est ainsi que Martin Richenhagen, le PDG d’Agco, qualifie son usine française, dont il vient d’annoncer l’extension de 15,7 hectares, assortie d’un investissement de 40 millions d’euros et de la création de 200 emplois.

Beauvais 1, 2 3, 4

L’extension de 15,7 ha marque la 4ème phase de l’usine de Beauvais, entrée en service en 1960.  Les investissements récents finiront par désigner l’usine d’origine sous l’entité Beauvais 1. En 2016 était inauguré Beauvais 2 (4 ha dont 1 ha couvert), hébergeant la chaine d’assemblage des cabines, distincte de celles des tracteurs. En 2019 sortait de terre Beauvais 3, un centre logistique déployé sur 8 ha dont 3 ha couverts.

54 hectares, 2500 salariés, 18 000 tracteurs par an : tels sont les trois chiffres emblématiques du site de Massey Ferguson, dont l’implantation à Beauvais (Oise) fête cette année ses 60 ans. L’usine, qui ne fabrique pas moins de six séries de tracteurs d’une puissance comprise entre 75 ch et 400 ch, conforte ainsi son statut de Centre d’excellence mondial de la marque, cumulant les phases de conception, de validation et de fabrication. Au cours des huit années passées, le groupe y a réalisé un investissement global de 250 millions d’euros, dont 40 millions pour la dernière tranche en date. Celle-ci comprend l’acquisition d’un terrain 15,7 hectares dont 4,5 hectares bâtis.

Beauvais, "la maison mondiale de Massey Ferguson"

« Choose France »

Le groupe a profité du sommet « Choose France », présidé par le président de la République Emmanuel Macron à Versailles le 20 janvier 2020, pour faire cette annonce. « La communauté et les autorités locales et nationales de Beauvais, de l’Agglo du Beauvaisis, du département de l’Oise, de la Région des Hauts de France et du Préfet de l’Oise ont toujours apporté leur soutien à Agco en tant que premier employeur privé du territoire », a déclaré Martin Richenhagen, PDG d’Agco, maison mère de Massey Ferguson. « La proximité et la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée donne encore plus de sens à ce nouveau programme d’investissement ».

Le support de nouvelles activités

L’extension de l’usine va être mise à profit pour créer un atelier de personnalisation des tracteurs, afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque client. Elle hébergera aussi la fabrication, par impression 3D, de pièce prototypes de petites séries complexes et de pièces personnalisées. Cette activité débutera en février 2020 avec les pièces plastiques et courant 2021 pour les pièces métalliques. En avril démarrera la production de tubes hydrauliques, jusqu’alors produits par des fournisseurs extérieurs en Europe et en Asie. Et pour finir, un atelier de reconditionnement de boites de vitesse sera également déployé.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier