Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,3 % en 2018

Raphaël Lecocq

Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,3 % en 2018
John Deere

John Deere domine le classement sur le segment des tracteurs standards, devant New Holland et Fendt. New Holland s’impose sur celui des tracteurs étroits pour vignes et vergers, devant Fendt et Kubota.

Télescopiques

Nouveau chassé-croisé sur le marché des chargeurs télescopiques. Manitou (36,7 %) repasse devant JCB (28,9 %) tandis que Merlo (12,4 %) conserve sa troisième place, devant Kramer, Bobcat, Massey Ferguson, Claas, New Holland, Deutz-Fahr, Dieci et Caterpillar. Avec 3.589 unités, les immatriculations progressent de 4,7%.

Selon Axema, la syndicat des industriels de l’agroéquipement, 33.151 tracteurs agricoles neufs ont été immatriculés en 2018, contre 38.229 en 2017, soit une baisse de 13,3%. Les chiffres 2017 avaient cependant été biaisés par un pic d’immatriculations intervenant en décembre 2017, à la veille de l’entrée en vigueur un règlement européen (167/2013), redéfinissant, entre autres, les normes de freinage des véhicules agricoles (tracteurs, remorques agricoles, semi-remorques agricoles, machines et instruments agricoles remorqués). Il faut remonter à 2010 (31.312 immatriculations) pour enregistrer un score inférieur à celui de l’année passée.

graphique 1

En cumulant les tracteurs standards (21.123 unités) et les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers (2.939 unités), John Deere conserve la première place (18,5% contre 17% en 2017) devant New Holland (18,2% contre 14,4% en 2017) et Fendt (13,1% contre 11,5% en 2017). Suivent Claas (11,1%), Massey Ferguson (9,2%), Case IH (8,6%), Valtra (6,6%), Kubota 5,2%), Deutz-Fahr (3,7%), Same (1,2%), Landini (0,9%), McCormick (0,8%), Lamborghini, VST Tillers, JCB, Lindner.

Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,3 % en 2018

Palmarès en standards

Dans la catégorie des tracteurs standards, dont les immatriculations enregistrent une baisse de 6%, le trio de tête reste inchangé par rapport à 2017. John Deere (20,3%) devance New Holland (17,2%) et Fendt (12,4%). A noter que les trois leaders confortent chacun leur part de marché respective. Suivent Claas (11,5%), Massey Ferguson (9,9%), Case IH (8,7%), Valtra (7,5%), Kubota (4,1%), Deutz-Fahr (4%), McCormick (0,9%), Same (0,6%) et Landini (0,5%).

Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,3 % en 2018

Palmarès en spécialisés

Dans la catégorie des tracteurs spécialisés (hors enjambeurs), dont les immatriculations enregistrent une baisse de 27,5%, le constat est le même  qu’en standard : le trio de tête est inchangé et chacun conforte ses positions. New Holland (25,1%) devance Fendt (17,8%) et Kubota (12,9%). Suivent Case IH (8,2%), Claas (7,9%), Same (6,1%), John Deere (5,6%), Massey Ferguson (4,6%), Landini (3,6%), Lamborghini (1,9%), Antonio Carraro (1,9%), Deutz-Fahr (1,3%) et Ferrari (1,3%).

Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,3 % en 2018

Enjambeurs et espaces verts

En ce qui concerne les enjambeurs (480 unités, -35,4%), Bobard (38,8%) devance Tecnoma (14,8%), Loiseau (10,2%), Grégoire (8,8%), GRV (7,5%), Frema (7,3%), CMC (5,4%), Derot (4,8%), Kremer (1,5%). En ce qui concerne les espaces verts (5.020 unités, -35,4%), Kubota (39,5%) domine Iseki (29,6%), John Deere (9,6%), Solis (8,9%), Kioti (6,2%) etc.

Commentaires 4

viande

Des articles comme celui là montrent bien que nos fournisseurs sont plus importants que notre revenu inférieur au RSA, nos dirigeants vont surement trouver une solution pour vendre plus de matériel et montrer une image moderne de l'agriculture alors qu'on crève de faim

duracuire

ah ce classement m'affecte profondément , je suis triste pour ces "pauvres" constructeurs et distributeurs qui vont devoir se serrer la ceinture , je suis effaré de voir qu'il se vend encore autant de féraille a prix d'or en cette période de vache maigre ...oops de Vaches Maigres

Averonet

Ces classements font plaisir aux agriculteurs qui sont fana de leurs marques.

Bazilou

Cette info est pertinente et bien sourcée auprès d'AXEMA.
D'autres médias ont annoncé un classement différent hier; info publiée trop hâtivement et fausse.
A quoi cela sert-il de publier si vite un classement de marques (faux qui plus est), sauf à faire la promotion du premier (enfin du second).
Mais c'est plus de l'info., c'est de la pub !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier