anonymous

Vitipep’s, le plant garanti et contrôlé "origine France"

Raphaël Lecocq

Vitipep’s, le plant garanti et contrôlé "origine France"

La Fédération française de la pépinière viticole (FFPV) s’est dotée d’une marque, assortie d’un logo, offrant tous les gages en matière d’origine et de qualité. Les plants Vitipep’s sont issus de la sélection française et produits exclusivement en France. La création de la marque s’inscrit dans le Plan national de lutte contre le dépérissement de la vigne.

Selon la Fédération française de la pépinière viticole (FFPV), 87 % des viticulteurs considèrent la traçabilité́ très importante et indispensable et 75 % sont sensibles à l’origine France. Cette enquête a achevé de convaincre les pépiniéristes français de créer une marque collective, fournissant tous les gages de qualité. Engagée à l’automne 2017, la démarche est entrée dans sa phase opérationnelle avec la création de la Marque Collective de la Pépinière Viticole Française. Cette dernière est régie par une association représentant toutes les parties prenantes de la filière, à savoir des sélectionneurs, des pépiniéristes et des viticulteurs.

Vitipep’s, le plant garanti et contrôlé "origine France"

Garanties d’origine et de qualité

En ce qui concerne l’origine du matériel végétal, la marque est assortie de trois garanties : une sélection française, des vignes-mères de greffons et de porte-greffes cultivées en France et enfin des greffages, des pépinières de plein champ et des cultures hors sol produits en France. En ce qui concerne les garanties qualitatives, le cahier des charges fournit plusieurs gages de sécurité, à commencer par la sélection rigoureuse du matériel végétal et une prospection sanitaire accrue. La traçabilité est garantie sur toutes les étapes de multiplication jusqu’à la vente.  Un contrôle annuel est réalisé par un organisme de contrôle indépendant. Les premiers estampillés de la marque collective sont attendus pour 2020, avec un objectif liminaire de 30% de plants certifiés. L’année 2019 sera mise à profit pour former les professionnels et communiquer sur la marque.

Lutte contre le dépérissement

La création de le Marque Collective de la Pépinière Viticole Française, qui a obtenu un Sival d’Or, s’inscrit dans le Plan national de lutte contre le dépérissement de la vigne. Lancé en 2015, il vise à inventorier tous les facteurs de perte de productivité du vignoble français, parmi lesquels figure la qualité du matériel végétal, aux côtés des maladies, ravageurs, pratiques culturales, climat etc. La filière évalue la perte annuelle de production entre 2,1 et 3,4 millions d’hectolitres, soit un manque à gagner avoisinant le milliard d’euros. La pépinière viticole française, qui représente à elle seule près de 40% de l’offre européenne avec 232 millions de plants mis en œuvre en 2018, entend bien apporter sa contribution à la lutte contre ce fléau.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier