Aides PAC / Grandes cultures : versements anticipés sur les comptes courants dès le 16 octobre

70 % des aides Pac viennent d’être versées sur les comptes des exploitations de grandes cultures. Un ratio majoré cette année. En l’absence de virement, mieux vaut se manifester.

Dès le 16 octobre et jusqu’au 19 octobre, la plupart des 256 000 exploitations produisant des grandes cultures verront sur leur compte courant le versement par l’ASP d’un acompte de 70% des aides PAC pour la campagne 2020. Une exploitation de 125 hectares touchera ainsi autour de 20 000 €, à raison de 163 €/ha. Une somme qui devrait être la bienvenue. « Ca va soulager les trésoreries dans toutes les structures malmenées par les aléas climatiques, dont les récoltes sont moyennes ou mauvaises. Mais pas sûr que ça suffise toujours », réagit Fabrice Faibre, président de la Fdsea de Côte d’Or.

Le montant versé correspond à 70% de la somme des droits à paiements de base (DPB), des paiements verts, des paiements redistibutifs et du paiement additionnel pour les jeunes agriculteurs.

Si rien n'apparait sur votre compte, contactez la DDTM

Les agriculteurs qui ne verraient pas le versement sur leur compte sont invités à contacter la DDTM de leur département. Les dossiers en suspens représenteraient 4 % des dossiers. L’absence de versement peut signifier un contrôle administratif en cours. Dans ce cas, le versement sera effectué à l’issue de son instruction, vraisemblablement sous quinzaine. Un dépôt tardif ou incomplet peut également expliquer un retard de paiement.

Dans ces situations, le versement devrait intervenir lors d’une seconde vague de versements prévue les 28 et 29 octobre, ou à la mi-novembre et au plus tard le 1 décembre. Les agriculteurs qui ont déclaré des cultures dérobées pour leur SIE devront attendre le 27 octobre pour voir le versement de la part du paiement vert. Le solde des aides PAC, 30% soit 70 €/ha en moyenne, sera ensuite versé par l’ASP à la mi-décembre. Le montant moyen des aides PAC est de 233 €/ha pour les 52 premiers hectares.

Le détail de paiement pour chaque exploitation est disponible dans le « Relevé de situation », téléchargeable sur Télépac.