Blé : les raisons du boom des prix - Pleinchamp

Blé : les raisons du boom des prix

[Le point des marchés] “Une situation très tendue” : c’est ainsi que Nathan Cordier, consultant chez Agritel, analyse le marché du blé, qui est venu chercher les 240€/t sur Euronext la semaine dernière, du jamais vu depuis près de 8 ans.

[Le point des marchés] Blé : les raisons du boom des prix

Les mesures gouvernementales fortes en provenance de la Russie sont la cause principale de cette forte hausse des prix du blé. “A partir du 15 mars, le blé russe sera taxé 50€/t à l’export”, fait savoir Nathan Cordier. Les origines Mer noire perdent ainsi leur compétitivité sur le marché international, dans un contexte où le disponible à l’export se fait de plus en plus faible. “On devrait même finir sur des niveaux de stocks au plus bas de ces 20 dernières années en Europe”, indique le consultant.

Preuve de l’extrême tension qui règne sur le marché à court terme : l’écart de prix important sur Euronext entre l’ancienne et la nouvelle campagne. Le 26 janvier, le blé tendre à échéance 2021 sur Euronext était coté sous les 200€/t, contre 230€/t pour l’échéance mars 2021. 

“Cet écart pourrait limiter l’intérêt acheteur sur cette fin de campagne, pour les mois de mai et juin, et apaiser un peu la situation sur le marché, explique Nathan Cordier. Mais bien évidemment, un aléa climatique qui surviendrait dans les prochaines semaines pourrait soutenir la nouvelle campagne”. Les conditions de culture, notamment sur la Mer noire, seront à surveiller pour cette sortie d’hiver. 

Au 26 janvier 2021, le blé tendre rendu Rouen cotait 225€/t.