Des fraises blanches en observation - Pleinchamp

Des fraises blanches en observation

Des variétés blanches de fraises sont évaluées par le CTIFL.

En 2020, une évaluation des variétés blanches de diversification a permis de confirmer les qualités de la variété Snow White parmi deux autres variétés (Anablanca et Ananas). Snow White a le même créneau de production qu’Anablanca. La plante présente une forte vigueur avec un feuillage très dense et des hampes courtes qui rendent plus complexes les travaux de récolte. La sensibilité à l’oïdium est moins présente que chez les deux autres variétés. Le fruit est légèrement plus gros que les deux autres variétés (6 g) et présente la même forme. Au niveau gustatif, le fruit est sucré (9,1 à 9,7 % Brix), fondant et juteux mais acide (jusqu’à 23 méq NaOH normale/100 g de pulpe). La tenue en conservation est acceptable. Les fruits conservent leur brillance, mais certains se déforment lors des contacts en barquette. Comme il y a moins de petits fruits, le taux de déchets est plus faible que pour les deux autres variétés (entre 11 et 13 %). Les variétés blanches ont la particularité de présenter une forte croissance végétative, des fruits de petit calibre, un niveau de rendement plus faible que les variétés classiques et une sensibilité élevée à l’oïdium. Le défi de ce segment est de trouver le bon stade de récolte afin d’optimiser la qualité gustative. En effet, trop mature, elle vire au rose, perd ses arômes et sa capacité de conservation. Pas assez mature, elle est dépréciée par son acidité. La récolte est alors déclenchée selon l’évolution de la coloration des akènes vers le rouge. Peu présentes dans la grande distribution et sur les étals, les fraises blanches sont encore plutôt réservées aux pâtissiers et aux restaurateurs. Elles restent un produit de niche à forte valorisation.

A lire aussi : Fraise : Des variétés en observation