Deuxième mise à l’herbe sur le troupeau Charolais

Ferme Expérimentale des Bordes (36)

Alors que la mise à l’herbe avait été assez tardive et compliquée du fait des précipitations (autour du 15 avril), les 130 mm de pluie tombés au mois de mai nous ont encore plus compliqué la tâche.

Le 1er mai plus de 30 mm sont tombés en une journée conduisant à l’inondation d’une partie des 30 ha de prairie permanente du système conventionnel. Il a donc été nécessaire de rapatrier les animaux sur des surfaces plus portantes.

Malgré cela, nous avons dû rentrer l’ensemble du cheptel Charolais en bâtiment sur la première quinzaine de mai à cause d’un manque de portance général et du matraquage des prairies par les animaux.

Le troupeau n’a été remis à l’herbe que le 29 mai. En Bio, les surfaces plus portantes ont permis de maintenir les Limousines au pâturage bien que la portance était là aussi parfois à la limite.