« Eleveur ? Non. Sauf si je tombe amoureux »

[SIA 2022] Originaire d’Eure-et-Loir, Luis Marie est en BTS Productions animales au lycée agricole Le Robillard (Calvados). Non issu du milieu agricole, il se voit technicien dans la filière volaille. A moins que.

« Eleveur ? Non. Sauf si je tombe amoureux »

« Y du travail dans l’agriculture ». Luis Marie est bien placé pour le savoir : son père travaille à Pôle emploi. Après un bac général, il s’est orienté dans l’agriculture, par passion pour les animaux. Après deux ans d’études, la passion n’est toujours pas retombée, bien au contraire. A la rentrée prochaine, il souhaite poursuivre en licence pro et toujours en productions animales. Il a commencé à adresser son CV à des entreprises de la filière volaille en vue de décrocher un contrat en apprentissage.

Si le travail et les horaires parfois élastiques ne lui font pas peur, il estime que le métier d’éleveur est à la fois trop prenant et trop faiblement rémunéré. Un jugement qu’il pourrait réviser si la vie en décidait autrement.