Influenza aviaire : zone de contrôle temporaire dans 14 communes du Calvados

A la suite de la découverte  d'un cadavre de canard contaminé, une zone de contrôle temporaire sur la commune de Meuvaines ainsi que sur 14 communes situées dans un rayon de 5 kilomètres a été décrétée.

Début décembre a été découvert, sur le territoire de la commune de Meuvaines, le cadavre d’un canard de l’espèce « Tadorne de Belon ».

Après des analyses effectuées par le laboratoire national de référence, il s’avère que ce canard était porteur d’une souche d’influenza aviaire qui est une maladie touchant exclusivement les volatiles.

La souche d’influenza aviaire de type H5 est présente en Europe depuis environ deux mois avec 477 cas signalés. Il s’agit d’une maladie très contagieuse parmi les volatiles et contre laquelle toutes les mesures doivent être prises afin de protéger la filière avicole (élevages de poules, de coqs, de canards, d’oies,…).

C’est pourquoi, un arrêté préfectoral a été pris ce jour afin d’instaurer une zone de contrôle temporaire sur la commune de Meuvaines ainsi que sur 14 communes situées dans un rayon de 5 kilomètres du lieu où a été découvert le cadavre du canard contaminé. Ces 15 communes sont : Arromanches-les-Bains, Asnelles, Bazenville, Colombiers-sur-Seulles, Crepon, Creully-sur-Seulles, Graye-sur-Mer, Ponts-sur-Seulles, Le Manoir, Meuvaines, Ryes, Saint-Come-de-Fresne, Sainte-Croix-sur-Mer, Tracy-sur-Mer et Ver-sur-Mer.

Au sein de cette zone, tous les propriétaires de volaille d’élevage (qu’il s’agisse de professionnels ou de particuliers) sont tenus de respecter scrupuleusement les mesures suivantes :
- les volailles et oiseaux captifs doivent être confinés ou protégés par des filets de protection afin de leur éviter tout contact avec les oiseaux sauvages ;
-les déplacements de volailles et d’oiseaux captifs sont réglementés et limités au strict nécessaire ;
-la vente d’oeufs est soumise à déclaration auprès de la DDPP ;
-la présentation de volailles et d’oiseaux sur les foires et marchés est interdite ;
-l’introduction de gibier à plumes est interdite, y compris les faisans ;
-la chasse au gibier d’eau est strictement interdite sur l’intégralité du territoire de chacune des communes situées au sein de la zone de contrôle temporaire.

Toutes les mesures applicables sont disponibles sur le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation via le lien suivant : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-debiosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Les services de l’État ont mis en place, en coopération avec les maires des communes, un dispositif de contrôle accru au sein de la zone concernée. Ainsi, tous les élevages professionnels feront l’objet d’une visite par des vétérinaires afin de s’assurer de la bonne santé des animaux. Les détenteurs de basses-cours
doivent également se faire recenser auprès de leur mairie.

Enfin, un système de remontée en temps réel des cas suspects a été mis en place afin de procéder à des analyses dans les délais les plus brefs.

Cet arrêté s’applique jusqu’au 23 décembre 2020 a minima. Si à cette date, aucun autre cas en milieu sauvage ou dans un élevage n’a été recensé et si les conditions sanitaires sont réunies, les mesures prévues par cet arrêté seront levées.

L’arrêté préfectoral du 9 décembre 2020 (format pdf - 241.2 ko - 10/12/2020)