L’Axion 900 de Claas en mode automatique

La série intègre le Cemos, un système d’assistance en continu des paramètres du moteur, de la transmission et de la pression de gonflage mais également des outils attelés. Elle compte cinq modèles à roues de 325 ch à 445 ch et deux modèles Terra Trac semi-chenillés de 355 ch et 445 ch.

Après les moissonneuses-batteuses Lexion, Claas décline son système d’automatisation des réglages sur ses tracteurs les plus puissants, à savoir les Axion 800 (205 ch à 295 ch) et désormais les Axion 900, auxquels le constructeur vient d’offrir un lifting. Tout se passe à l’intérieur puisque c’est au niveau du moteur et de l’électronique embarquée que les évolutions sont les plus notables. S’agissant du moteur, le FPT Cursor 9 à six cylindres de 8,7 l de cylindrée est désormais conforme à la norme anti-pollution Stage V grâce au catalyseur SCRF avec injection d’AdBlue mais sans recirculation des gaz d’échappement. À 1 800 tr/min, le moteur développe selon le modèle une puissance maximale de 325 à 445 ch et atteint le couple maximal de 1 600 à 1 860 Nm dès 1 400 tr/min. Le régime de ralenti est abaissé à 650 tr/min. La transmission à variation continue CMatic permet d’atteindre la vitesse maximale de 40 km/h ou 50 km/h à un régime compris entre 1 400 à 1 470 tr/min.

Les Axion affichent un poids à vide de 12,5 t et une répartition statique des masses de 50/50. Leur capacité de relevage arrière est de 11 t contre 5 t ou 6,5 t au choix à l’avant. Leur circuit hydraulique (150 l/mn, 220 l/mn en option) s’enrichit de la fonction Power Beyond renforçant la réactivité au besoin de l’outil. A l’arrière, l’Axion 900 reçoit des pneus de 44 pouces.

Aide à la conduite Cemos

Claas

Proposé sur les modèles à roues, avant les Terra Trac, le système interactif d’assistance au conducteur Cemos constitue l’innovation la plus marquante des nouveaux Axion 900, une fonctionnalité qui n’a pas d’équivalent dans le marché, selon Claas. Elle vise à optimiser l’ensemble tracteur-outil en minimisant la consommation et en maximisant le rendement horaire. Sous forme de dialogue interactif, le système suggère au chauffeur des réglages relatifs au moteur, à la transmission, au lestage ou encore à la pression de gonflage des pneumatiques. Il l’assiste également pour le réglage de la charrue, avant de s’étendre à d’autres outils. Selon Claas, le Cemos se traduit par des gains des productivité et des économies de carburant à deux chiffres.

Le Cemos est proposé en option avec la finition Cebis (levier multifonction Cmotion, terminal de 12 pouces Isobus avec écran couleur et commande par sélecteur rotatif ou écran tactile. La finition Cis+ est livrée avec le terminal S10 (autoguidage, coupure de section, modulation). Associé au Cebis, le S10 permet de visualiser simultanément les images de six caméras.

Télégonflage CTIC

Claas

Le système de télégonflage CTIC est un des faire-valoir du Cemos. Pré-équipé d’usine, il est caractérisé par un débit d’air pouvant atteindre 2 800 l/min pour le modèle le plus puissant CTIC 2800. Le gonflage des pneumatiques (600/70 R28 et 710/70 R38) de 0,8 à 1,8 bar se réalise en 80 secondes. L’étanchéité des joints tournants et des conduites pneumatiques n’est sollicitée qu’en cas de changement de pression. Le système permet également de prioriser le gonflage de l’outil attelé et d’enregistrer différents profils correspondant à plusieurs combinaisons de tracteur et d’outil. La commande et l’affichage du télégonflage s’effectuent sur le terminal Cebis à écran tactile ou un terminal universel Isobus comme le S10 ou le nouveau Cemis 700.

Les télégonflages CTIC et CTIC 2800 peuvent installés sur les tracteurs en parc des séries Arion 500, Arion 600, Axion 800 et Axion 900.