La série 9R de John Deere tutoie les 700 ch

Le constructeur renouvelle sa gamme de tracteurs de haute puissance et ses trois déclinaisons à roues (9R), à chenilles (9RT) et à chenilles articulées (9RX). De nombreux automatismes s’invitent à bord. La garantie est portée à deux ans.

Cinq modèles 9R à roues, d’une puissance maxi comprise entre 484 ch et 691 ch. Trois chenillards 9RT de 517 ch et 627 ch et quatre 9RX articlés à chenilles de 539 ch à 691 ch : telle est la composition de la série 9, nouvelle génération. Côté motorisation, les deux modèles les plus puissants, à savoir les 9R 640 et 9RX 640 sont dotés d’un 6 cylindres Cummins de 15 litres tandis que le reste de la gamme reçoit le nouveau bloc John Deere PowerTech 6 cylindres de 13,6 l inauguré sur les moissonneuses-batteuses X9. Afin de transmettre toute la puissance du moteur au sol, tous les modèles s’accompagnent d’options de lestage supplémentaire, permettant d’atteindre un poids brut de 30,4 tonnes.

Nouvelle cabine

La cabine des 9R hérite du standing des dernières générations des 7R et 8R, arborant notamment la suspension de pont avant HydraCushion. Le siège à la suspension ActiveSeat améliorée est disponible avec cuir perforé, chauffage de siège, circulation active d’air, fonction de massage sur deux zones et divers éléments de siège réglables de manière électrique ou pneumatique.

La gamme est équipés de série du récepteur StarFireTM 6000 intégré au pavillon, apte à recevoir les signaux SF1 (+/- 15 cm ) et SF3 (+/- 3 cm, répétabilité de 9 mois), en plus du RTK (+/- 2,5 cm). En cabine, la pris en main s’opère au moyen de la console CommandCenter 4600 et du joystick commandPro (11 boutons reconfigurables).

Une radio DAB+ haut de gamme à écran tactile de 6,5 pouces et un système audio 6.1 offrent une solution d’infodivertissement dernier cri, compatible avec Apple CarPlay. L’éclairage LED à 360° voit ses performances augmenter d’environ 60%.

Le 9R : 5 modèles de 484 ch et 691 ch

Systèmes intelligents

Les 9R sont entièrement compatibles Aef Isobus et incluent l’activation AutoTrac. JohnDeere propose en opion (1.500 €)  un pack d’activation complet pour une automatisation maximale, incluant l’automatisation de demi-tour, le contrôle de section, l’application à débit variable, la guidage passif de l’équipement, le partage des données sur le terrain, Machine Sync (échnage de données entre les moissonneuses-batteuses et ensileuse et les ensemble tracteur + remorque adjacents) et désormais AutoPath (utilisation des données du premier passage pour créer automatiquement des lignes de passage).

Le système AutoSetup permet quant à lui de reconfigurer, à l’entrée de chaque parcelle, l’ensemble des réglages préalablement enregistrés une fois pour toute et sauvegardés sur le Cloud, le tout pour l’ensemble des paramètres des différentes combinaisons tracteur / équipements, évitant ainsi à l’opérateur l’équivalent d’une soixantaine de clics. Parmi les paramètres figurent le régime de prise de force, le relevage et les distributeurs auxiliaires hydrauliques (tracteur), la hauteur des rampes, le choix des buses, la pression de gonflage des pneus d’une tonne (équipement), les données agronomiques (limites de parcelles, lignes de guidage, cartes d’application au format ISO-XML...), les données de documentation comme les applications d’engrais et de produits de protection des cultures.

Le 9RT : 3 modèles de 517 ch et 627 ch

Réduction des coûts

Le constructeur a renforcé la fiabilité de la série à l’endroit de la transmission e18 PowerShift à 18 vitesses, des essieux, des entraînements de chenilles et du châssis. En vue de réduire les efforts et les coûts de maintenance, de nombreux intervalles d’entretien ont été allongés. Le nouveau ventilateur, par exemple, ne nécessite plus qu’un entretien toutes les 5 000 heures de service, tout comme l’amortisseur de vibration de torsion. La garantie standard est portée à deux ans ou 2.000 heures de service. Quant aux extensions de garantie PowerGard Protection/Plus (option), leur rentabilité est désormais 40 % plus importante, avec une protection pouvant atteindre huit ans ou 8 000 heures de service, et encore mois d’éléments déductibles.

Le 9RX : 4 modèles 539 ch à 691 ch