Qu'est-ce que la communication animale ?

Des formations à la communication animale ou communication interespèce sont désormais proposées par différents organismes de formation. Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que cela peut apporter à un éleveur ?

Amélie Charrin, basée dans l’Ain, propose des formations à la communication interespèce pour professionnels et particuliers sur deux journées. Elle commence par exposer les connaissances (les ondes cérébrales alpha, bêta, théta ; le cerveau droit et le cerveau gauche ; un peu de physique quantique) pour démystifier le sujet. Ensuite, elle met en condition les participants avec des exercices spécifiques puis donne un protocole simple (dont on peut par la suite s’affranchir) qui permet de recevoir et transmettre des informations avec l’animal sur lequel on interagit. « Tout le monde y arrive, assure Amélie Charrin. Mais c’est comme le piano : on ne devient pas tous Chopin ! » Amélie Charrin pratique une combinaison à elle, entre kinésiologie, réflexologie crânio-sacrée et communication animale, qui agit sur les plans physique, énergétique et émotionnel.

Lire aussi : Le numérique peut-il aider à gérer le bien-être animal ?

Pour elle, cette pratique apporte aux éleveurs une plus grande confiance en eux et en leurs capacités à savoir ce qu’il se passe pour leurs animaux. « Les éleveurs l’utilisent au quotidien pour mesurer le bien-être de leurs animaux de manière préventive. Ponctuellement, quand un comportement ou une situation spéciale les alerte, cela peut leur permettre de mettre des choses en place pour revenir à un état d’équilibre. »

Lire aussi : La conduite positive du bovin par Pauline Garcia

Lire aussi : Vingt ans de recul pour la méthode Souvignet de dressage des bovins