Un bilan positif pour le label rouge Belle Bleue

Le 26 octobre dernier, l’association Belle Bleue Promotion tenait son conseil d’administration, l’occasion de faire un point sur la relance engagée deux ans plus tôt.

Depuis deux ans, l’association Belle Bleue Promotion (ABBP) travaille à la relance de son label rouge dont l’activité a été réduite à néant il y a trois ans. La première bête a été livrée en magasin le 15 mai 2019. A cette époque, seuls une grande surface et quatre éleveurs étaient inscrits dans la démarche. Depuis, 10 éleveurs, ainsi que deux grandes surfaces et trois boucheries artisanales ont fait de même.

Sur l’année 2019, 56 bovins ont été certifiés pour un poids moyen de 588 kg carcasse. Au 21 octobre 2020, 71 bovins le sont déjà pour un poids moyen carcasse équivalent et 49 bovins sont actuellement enregistrés. « A ce jour, deux bêtes sont abattues par semaine chez Bigard pour Auchan Petite Fôret et une bête semaine chez Pruvost – Leroy pour les boucheries.

Pour le groupe Auchan, un passage à trois animaux semaine est prévu. Le bilan est positif », souligne Sébastien Désert, éleveur à Potelle dans le Nord et président de l’association.

La plus-value éleveur reste inchangée à celle de 2019, soit 40 centimes du kilo par carcasse labellisée et 10 centimes pour l’ABBP.

 

Lire aussi : La Blanc Bleu travaille à la relance de son label rouge