Veaux: analyse commerciale sem 08-2021

Tarifs stables

Veaux d’élevage et d’engraissement – La tendance reste à la maîtrise des prix de la part des intégrateurs qui ont de faibles besoins pour les sorties d’août. Le recul de l’offre permet cependant un écoulement assez régulier avec un tri moins sévère dans les lots de veaux Frisons ou Normands. Les gros veaux Holsteins ou Montbéliards destinés à la production de JB en Espagne pour l’export vers le Maghreb ou le Moyen-Orient restent recherchés, mais les tarifs sont stables. Pas de changement dans les croisés de milieu de gamme qui partent vers l’Espagne ou qui sont engraissés en France. Les tarifs restent attractifs dans les bons veaux croisés U de conformation ou  dans les Limousins.

Veaux de boucherie – Le marché reste équilibré, par une maitrise de l’offre de la part des intégrateurs. La demande tend à retrouver un niveau convenable, avec les actions de mises en avant dans les magasins.  Les prix sont convenables dans les veaux d’engraissement standard et se tiennent pour les labels ou les veaux élevés sous la mère.

Avis d’expert :

Veaux d’engraissement : Les tarifs vont se maintenir sous le contrôle des intégrateurs et ne devraient pas bouger avant la mi-mars.    

Veaux de race à viande : La demande va se tasser dans les veaux de qualité engraissés au lait avec moins de besoins pour les sorties estivales.    

Veaux de boucherie : L’équilibre offre/demande devrait permettre de maintenir les prix malgré le recul des commandes.