Foncier : un atout de compétitivité pour l’agriculture française

. Chambres d'agriculture France

Foncier : un atout de compétitivité pour l’agriculture française

Les terres agricoles françaises sont d’une richesse assez peu égalées sur le globe : rendements élevés et réguliers, typicité des terroirs. A ces atouts déjà considérables s’ajoutent une économie du foncier propice pour les agriculteurs français : le prix des terres est plus faible en France qu’ailleurs en Europe, et le fermage est très développé. Même si le prix du foncier agricole augmente depuis plusieurs années, les agriculteurs français bénéficient de conditions économiques plus favorables pour leur développement foncier que leurs concurrents européens. Le foncier constitue donc un atout de compétitivité pour les agriculteurs français. Le prix des terres agricoles s’inscrit dans des évolutions lentes et de très long terme. La tendance évolue à la hausse depuis plus de 20 ans. La progression des revenus agricoles depuis deux décennies (progression instable et pas toujours générale, mais progression tout de même) y est sans doute pour quelque chose mais aussi, très certainement, la venue de nouveaux investisseurs non agricoles (parfois étrangers) sur les marchés.

Foncier : un atout de compétitivité pour l’agriculture française

Hausse des prix des terres agricoles en France

Le prix des terres agricoles s’inscrit dans des évolutions lentes et de très long terme. La tendance évolue à la hausse depuis plus de 20 ans. La progression des revenus agricoles depuis deux décennies (progression instable et pas toujours générale, mais progression tout de même) y est sans doute pour quelque chose mais aussi, très certainement, la venue de nouveaux investisseurs non agricoles (parfois étrangers) sur les marchés.

APCA H

Au regard des prix des terres en Europe, la situation française semble presqu’étonnante : alors que les terres agricoles française sont parmi les plus riches (sur le plan agronomique), elles sont peu coûteuses. La régulation des marchés par le biais d’organismes comme les SAFER n’est vraisemblablement pas étrangère à cette situation.

La location de terres est le mode d’accès au foncier majoritairement choisi par les agriculteurs français, ce qui leur permet de mobiliser leurs ressources financières dans des investissements productifs plutôt que dans l’achat de foncier.

APCA L

Érosion des terres agricoles

APCA J

La disparition des terres agricoles figure comme l’une des préoccupations majeures de l’agriculture française aujourd’hui. Le Ministère de l’agriculture a mesuré qu’entre 2006 et 2014, l’agriculture avait perdu 4,7 % de ses surfaces.

APCA K

Pour en savoir plus :

Sur les marchés du foncier agricole :  www.safer.fr

Sur l’utilisation agricole du territoire :  http://agreste.agriculture.gouv.fr/enquetes/territoire-prix-des-terres/teruti-lucas-utilisation-du/

Article Chambre d'agriculture - TEERE#3/2018 

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires