anonymous

Zones non traitées : "zéro mètre acceptable"

Adèle Magnard

Faire confiance aux technologies de traitement plutôt que d’instaurer des zones non traitées autour des habitations, c’est ce que revendique Luc Mesbah, secrétaire général adjoint de la FDSEA de Haute-Garonne.

« On ne se brûle pas les cultures entre nous ! C’est bien une preuve que nos produits de traitements ne sont pas diffusés de façon inopinée », a clamé Luc Mesbah, secrétaire général adjoint de la FDSEA de Haute-Garonne. Interviewé le 4 septembre lors du salon Innov-Agri, le syndicaliste a été clair au sujet des zones non traitées autour des habitations : « zéro mètre acceptable ». Face aux craintes des riverains, il prône la confiance à avoir dans les technologies de traitement, aussi bien actuelles qu’à venir. « Les agriculteurs sont formés aux Certiphyto, ils ont du matériel performant, et ils ne traitent pas quand il y a du vent », a-t-il indiqué.

Toujours est-il que le ministre de l’Agriculture l’a rappelé : des zones de non-traitement autour des habitations seraient instaurées si les « chartes de bon voisinage » territoriales n’étaient pas mises en place. Et le gouvernement doit, d'ici à quelques mois, impérativement revoir sa copie en matière de protection des riverains, jugée insuffisante par le Conseil d’Etat, lequel a annulé partiellement l’arrêté du 4 mai 2017 régissant l’utilisation des produits phytosanitaires.

A l’heure actuelle, seules quatre chartes départementales ont été signées en France. Mais « une trentaine sont en cours de signatures », a fait savoir Luc Mesbah, ajoutant qu’ « aujourd’hui, le syndicalisme et la profession agricole vont au dialogue, même vers les associations environnementalistes ».

Sur le même sujet

Commentaires 12

JM

Oui la rotenone est un insecticide, mais il perd son efficacité en 24h, rien a voir avec n'importe quel pesticides chimique qui se retrouve partout dans la nature et pour longtemps. Mais j'arrete d'essayer d'expliquer quoi que ce soit, j'ai bien l'impression qu'aucun argument en faveur de la bio ne soit entendable ici. Continuez votre lutte acharnée contre le changement, vous irez plus vite dans le mur! La bio n'a pas reponse a tout et n'est pas irreprochable, mais elle essaie de produire autrement avec toutes les difficultés que ça comporte, et c'est deja pas mal.

alex

rotenone comme quoi le bio trompe aussi les gens...

JM

Ce qui me derange, c'est que la rotenone est interdite en bio en europe depuis 2011. Mais c'est un detail semble t il pour le professionnel de l'info que vous etes

jm--

je vois que ça dérange de rappeler que la roténone, insecticide jusqu'alors agrée pour la culture bio, provoque la maladie de Parkinson.

phili 89

je ne comprends pas comment on peut interdire les pesticides au voisinage des maisons, et les autoriser DANS les maisons (colliers antipuces, antimoustiques, traitement des bois...).

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires