anonymous

GrassMan en Store, fourrage en stock

Raphaël Lecocq

GrassMan en Store, fourrage en stock
GrassMan

L’appli développée par l’Institut de l’élevage est depuis peu disponible sur l’App Store et Google Play. Moyennant un prix de lancement de 34,30 €/an, GrassMan est une compilation de six modules destinés à optimiser la productivité et la qualité des prairies. Tout sauf un gadget grignotant l’écran et la mémoire de votre smartphone.

Conçu comme une boite à outils, au service des éleveurs et de leurs techniciens, GrassMan (« Grass Management ») offre aux utilisateurs un ensemble de six fonctionnalités complémentaires destinée à les accompagner tout au long d’une saison fourragère. Chacune d’entre elles est en fait un outil d’aide à la décision (OAD) autonome et mobilisable séparément permettant également des échanges collaboratifs entre utilisateurs. GrassMan offre des réponses "au pré" sur les questions suivantes : choix des espèces et composition des semis, ajustement de la fertilisation azotée, diagnostic de la flore par l’identification des espèces prairiales, propositions de stratégies de lutte contre les adventices.

GrassMan en Store, fourrage en stock

Planification des fauches et évaluation de la qualité

L’appli se pose également en assistant à la planification des chantiers de récolte, prenant en compte de nombreux paramètres tels que le mode d’exploitation (foin, enrubannage, ensilage), les espèces en présence (séchant plus ou moins vite), le volume de végétation sur pied ou encore le matériel mis en œuvre (conditionneur ou pas).  Et pour finir, Grassman permet d’évaluer la qualité des foins récoltés la base d’une analyse visuelle (couleur, présence de moisissures, présence de légumineuses, rapporte tige / feuilles), le tout pour constituer des lots et discriminer leur distribution en fonction des animaux, sinon pour évaluer leur valeur marchande.

La version 2 à l’état de jeune pousse

Initiée par deux écoles d’ingénieurs (Bordeaux Sciences Agro et Montpellier SupAgro), l’appli GrassMan a été développée conjointement par l’Institut de l’élevage, Jouffray-Drillaud (filiale de de la coopérative Terrena) et Mas Seeds (filiale de la coopérative Maïsadour), avec le concours de l’entreprise informatique Croisix. L’application ne donne en aucun cas des recommandations de variétés mais se contente d’indiquer des critères de choix de variétés. L’appli est proposée au prix de lancement de 34,30 €/an jusqu’au 31 mars 2019, 49 € /an au-delà, sur Google Play (Android) et sur App Store (IOS). Si la gratuité n’est pas de mise, c’est parce que l’appli est réellement porteuse de valeur ajoutée. Bref, tout sauf un gadget grignotant l’écran et la mémoire de votre smartphone. Les concepteurs escomptent aller encore plus loin dans l’aide à la valorisation des prairies. Parmi les pistes de développement figurent des alertes de stade végétatif, des préconisations entourant la mise à l’herbe, de nouveaux outils de diagnostic destinés à définir des stratégies de conduite en matière d’entretien et de rénovation, à partir, par exemple d’images de taux de sol ou de taux de légumineuses, cette dernière déclinaison n’étant pas la moins ardue.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires