anonymous

Exploitation agricole : ce que nous révèle l’analyse des ratios financiers

EXPERT COMPTABLE

Exploitation agricole : ce que nous révèle l’analyse des ratios financiers
Cogedis

Le ratio est un indicateur pertinent pour apprécier la situation d'une entreprise agricole à un moment donné, son évolution, ou encore pour réaliser des comparaisons entre plusieurs sociétés d'un même secteur.

Le ratio résulte d'une division opérée entre deux éléments issus du compte de résultat, du bilan ou du tableau de financement. Il s’agit donc d’un coefficient ou un pourcentage utilisé en analyse financière.

En conséquence, le ratio financier renseigne sur la santé d’une entreprise en donnant des indications sur sa solvabilité, sa liquidité, son endettement ou encore sur son autonomie financière. Les éléments permettant d’analyser l’équilibre financier de l’entreprise se rattachent principalement au bilan comptable, et ceux servant à la rentabilité figurent dans le compte de résultat.

Les principaux ratios de l’analyse financière

En premier lieu, le ratio d’engagement financier permet de définir, par différence, la part de trésorerie dégagée durant l’année pouvant être consacrée aux prélèvements privés et à l’autofinancement de tout ou partie de nouveaux investissements. Il se calcule en divisant les annuités par l’ excédent brut d’exploitation (EBE).

Il est également intéressant d’exploiter le ratio de liquidité générale qui s’obtient grâce à la division des actifs à court terme par les dettes à court terme. La liquidité mesure la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes arrivées à échéances. Si ce ratio est supérieur à 1, alors l’actif circulant de l’entreprise peut faire face à son passif exigible de court terme. Autre indicateur, le ratio d’endettement s’obtient quant à lui grâce à la division du total des dettes par le total des actifs. Un ratio élevé sera synonyme d’un endettement important, ce qui ne représente pas nécessairement une faiblesse si l’entreprise arrive à faire face à ses échéances d’emprunts.

Afin d’analyser la dépendance de l’entreprise à ses prêteurs, le ratio d’autonomie financière est pertinent. Il se calcule en divisant les fonds propres par les dettes financières de long terme. Il peut être gage de bonne capacité d’endettement et est parfois un critère d’accès aux prêts. Enfin, le ratio de solvabilité générale exprime la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes par la vente de ses actifs. Dans l’idéal, il se calcule en divisant les actifs par les dettes. Il doit être supérieur à 1 mais n’est réellement interprétable qu’avec le ratio de liquidité.

D’autres indicateurs sont à prendre en compte

En définitive, les ratios représentent un bon moyen de comparaison pour vous situer sur votre marché. En permettant de comprendre finement où se situent les points négatifs de votre structure, les ratios sont toujours des valeurs très appréciées par les banquiers lors de l'analyse de vos demandes de financement.

Si leur interprétation permet de procéder à l’analyse financière d’une exploitation, ils ne doivent pas rester les seuls indicateurs à être pris en compte. En effet, ces résultats doivent également être confrontés à l’évolution de votre entreprise. Un taux d’endettement n’aura par exemple pas la même valeur chez un jeune qui s’installe que chez un exploitant en fin de carrière.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires