anonymous

L’irrigation, un enjeu de durabilité pour l’agriculture

Xavier ARVALIS

Avec l'augmentation des températures, liée au changement climatique, l'évapotranspiration des plantes augmente et le bilan hydrique des sols se dégrade. Sans prise de conscience de la société sur les enjeux liés à l'eau, l'agriculture risque d'être fortement pénalisée. L'irrigation apparaît donc comme garante de la durabilité économique, environnementale et sociale dans beaucoup de territoires français pour Guillaume Benoit, ingénieur des ponts, des eaux et des forêts (CGAAER).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 5

JM86

L'irrigation c'est la meilleur assurance qui puisse exister.
Ceux qui ne peuvent pas irriguer ils tirent la langue et ceux qui ne veulent pas irriguer ils envient les autres.

Jean

@gege49 Je suis sur une petite structure 45ha sur sables ,en haut de bassin versant, il y a 25 ans j'ai réalisé (sans aides) une retenue qui me permet une certaine sécurité. C'est pas gratuit, ce que je constate c'est que toute la végétation , forêts comprises, souffre et que les cultures d'hiver sont de plus en plus souvent touchées , comme les prairies et que la résistance au sec supposée de certaines cultures est relative
On peut attendre que tout soit transformé en désert...

gege49

Vous qui avez toujours raison et qui ne connaissez pas l'humilité, expliquez moi comment font les autres, les non irrigants?

Jean

Baba a100% raison mais médiatiquement on ne voit et on n'entend jamais un hydrogéologue parler d'hydrologie, comme partout ailleurs les spécialistes doivent s'effacer devant les ONG de tout poil

Baba

Ca fait plusieurs années que je tiens ces mêmes propos.
Qui dans la sphère publique et médiatique ose aborder le sujet ?
Faudra t-il attendre que l'on soit dans le mur ('comme pour le covid)pour que l'on prenne conscience de cet enjeu qui dépasse de loin ceux portés par les écolos.
Sans eau, pas de vie- territoires vides.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier