anonymous

Marché du maïs : « on entre dans une période de risques »

Adèle Magnard

Dans un contexte lourd, plombé par les récoltes mondiales exceptionnelles de la campagne 2018-2019, le marché du maïs entre en période de risques en raison des difficultés de semis qui se poursuivent aux États-Unis. Décryptage de la situation avec Nathan Cordier, expert chez Agritel.

La campagne 2018-2019 du maïs a été marquée par des récoltes record aussi bien dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud, une situation qui a largement pesé sur les prix du maïs au niveau mondial. 

Mais « malgré ce contexte lourd, on entre dans une période de risques », fait savoir Nathan Cordier, expert en matières premières chez Agritel. Les semis aux États-Unis connaissent en effet de grosses difficultés en raison des fortes inondations. « À ce jour, 23% des surfaces de maïs étaient emblavées, contre 46% en moyenne sur 5 ans, indique l’analyste. L’Illinois, deuxième état producteur dans le pays, n’a emblavé que 10% ». 

Dans ce contexte, « on pourrait avoir un retour des fonds américains de manière massive aux achats », poursuit Nathan Cordier, ce qui amènerait un soutien au marché mondial du maïs. Il incite les agriculteurs à bien scruter les conditions climatiques dans les semaines à venir, en prévision d’un sursaut du marché. 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier