anonymous

Marchés à terme : quels éléments de prix surveiller ? (Point des marchés)

Anne Sophie LESAGE

Au travers des marchés à terme du blé, maïs et oléagineux, Gautier le Molgat, expert chez Agritel, nous explique la technique de suivi des marchés.

Sur le marché du blé, malgré des perspectives à l’export plutôt stables, les prix continuent d’évoluer. Pour Gautier Le Molgat, expert chez Agritel ce sont les signes de marchés techniques. Il précise, sur le marché à terme à échéance décembre, « les prix étaient bloqués sur les zones support des 180 euros et aujourd’hui, nous allons avoir comme objectif de tester les zones des 182 euros. » Pour l’expert, le premier repère est que le marché du blé a un potentiel de hausse, « de deux en deux. »

En revanche, sur les échéances suivantes et plus précisément mars 2020 « le marché était sur une zone de soutien autour des 179 euros et rebondit aujourd’hui autour des 181 euros, sachant que la grosse zone de résistance sera à 184 euros » donc techniquement un « potentiel de rebond d’à peu près trois euros. »

Des prix qui paraissent pour l’heure, peu attractifs, mais si on intègre la tendance de la nouvelle campagne, les éléments de prix pour les contrats à venir sont « assez similaires à ceux de la récolte 2019 » explique Gautier le Molgat. Il ajoute, « c’est un élément intéressant à intégrer pour les stratégies sur la nouvelle campagne. »

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier