anonymous

Météo des marchés : les tweets de Trump influencent les cours du soja

Anne Sophie LESAGE

Pluie ou soleil sur les marchés agricoles ? Dans ce nouveau rendez-vous mensuel, les experts CACEIS, filiale du Crédit agricole, analysent l'évolution des marchés agricoles (céréales et oléoprotéagineux).

Temps plutôt maussade pour le blé. "Sur le Matif, le contrat décembre s'est échangé sur des volumes faibles à très faibles et en diminution à l'approche de la sortie de l'échéance dans quelques semaines" précise Jean-Baptiste Assié, courtier matières premières chez Caceis. Et d'ajouter que "le contrat s'est échangé sous une forme de consolidation entre 200 et 205 euros" en légère diminution par rapport à la dernière météo des marchés. Le bilan mondial reste tendu dans certaines zones." 

Même temps pour le maïs ; "le contrat janvier a continué de diminuer jusqu'à la fin du mois d'octobre avant de trouver un peu de regain et de revenir s'échanger dernièrement à 175 euros", niveau de prix lors de la dernière météo des marchés, précise Jean-Baptiste Assié. "Les productions en Ukraine et aux Etats-Unis sont records." La production ukrainienne jugée "excellente" devrait "fortement peser sur les surplus exportables" et également sur les cours.

Sur le complexe oléagineux la météo est également maussade. "Sur le soja aux Etats-Unis, l'embellie récente des cours tient encore à la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis." Donald Trump, en laissant entendre sur twitter qu'il pouvait rencontrer le président chinois à l'occasion du G20 a fait remonter les cours du soja de 30 cents. "Depuis on est dans une forme de consolidation" précise le courtier matières premières chez Caceis.

CACEIS est une filiale du Crédit Agricole, dont une partie des activités est dédiée à l'exécution et la compensation sur les matières premières agricoles.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier