Bovins maigres : analyse commerciale sem 42-2020

Les tarifs restent trop bas dans les mâles

En broutards et taurillons 12-18 mois : Alors que les offres saisonnières sont en progression, le commerce ne montre toujours pas de signe de reprise. Les éleveurs sont exaspérés et souffrent de la faiblesse des tarifs proposés. Mais le problème réside dans le niveau de valorisation de la viande de jeune bovin. Les engraisseurs français, italiens ou espagnols ont les mêmes soucis de valorisation de la viande et n’ont que le prix du broutard comme variable d’ajustement au détriment de leurs collègues éleveurs. Les éleveurs du grand Massif central appellent à une rétention des animaux dans les fermes pour faire pression sur la filière aval, mais la saison et les stocks fourragers se prêtent peu à une action longue. Les volumes exportés sont stables sur l’Italie, mais les tarifs proposés restent faibles. Les mises en place sur la France sont limitées. La moyenne marchandise non vaccinée a de plus en plus de mal à trouver preneur sur le marché espagnol à une saison où les problèmes sanitaires (grippes) sont très courants. Dans les femelles, l’ambiance commerciale reste favorable face à une offre mesurée qui couvre juste les besoins exprimés sur l’Italie.

En bovins maigres + 18 mois : Les volumes sont plus étoffés avec des éleveurs qui continuent de décharger les prairies faute de pousse suffisante de l’herbe (froid). Le commerce est contrasté avec des engraisseurs qui ressentent la pression sur le marché de la viande, mais qui sont néanmoins rassurés par la relative stabilité des prix. La demande reste ciblée sur les animaux lourds à finition rapide, pour des tarifs stables. La demande est en revanche peu soutenue faute de nourriture dans les fermes pour le bétail à finir tardivement sur l’hiver.

Avis d’expert :

Broutards : Le commerce des broutards restera intimement lié à l’amélioration de la tendance dans la viande.

Bovins maigres +18 mois : Les bonnes femelles resteront correctement valorisées. La vente restera sélective dans les animaux légers ou trop maigres.